Meurtre-suicide à Cork: le père a peut-être persuadé son plus jeune fils

Gardaí enquête sur les soupçons selon lesquels le fermier au centre du meurtre-suicide du mois dernier dans une ferme de Co Cork, qui a laissé trois membres de la même famille morts, a persuadé l’un de ses fils de rejoindre un pacte pour tuer son autre fils d’affilée avec sa femme par testament.

Les détectives pensent que Tadg O’Sullivan (59 ans) et son fils Diarmuid (23 ans) ont été impliqués dans le meurtre de son autre fils, Mark (26 ans), qui a été abattu dans sa chambre à la maison familiale à Raheen, Kanturk, autour de 6 h 40 le 26 octobre.

Cependant, ils enquêtent actuellement pour savoir si Tadg a peut-être mis au point le plan de tuer Mark et recruté Diarmuid pour l’aider à le mener à bien dans les jours précédant la fusillade après l’arrivée d’une lettre à la maison, adressée à sa femme, Anne O’Sullivan ( 60), d’un avocat de Dublin dont elle avait retenu les services.

Le contenu de la lettre, qui énonçait la division proposée des actifs, a peut-être incité Tadg à commencer à planifier la séquence des événements qui ont finalement conduit au meurtre-suicide, pense Gardaí.

Anne et Mark étaient revenus à Castlemagner à la mi-octobre après la sortie de la première de l’hôpital de Dublin, où elle avait subi une intervention chirurgicale. Mais ils étaient restés chez des parents plutôt que de retourner au domicile familial au milieu des tensions croissantes entre le couple.

Gardaí examine également le contenu d’une lettre envoyée par un avocat de Cork à Anne au nom de Tadg dans laquelle cette dernière a indiqué que, bien qu’ils aient eu leurs différends, il était convaincu qu’ils pourraient résoudre le différend et qu’elle et Mark devraient rentrer chez eux.

Le cercueil de Mark O’Sullivan est transporté dans l’église de l’Immaculée Conception, Kanturk, Co Cork. Photographie: Andy Gibson / PA Wire

Il est entendu qu’Anne a reçu la lettre le 23 octobre et, l’interprétant comme son mari lui tendant une branche d’olivier, est revenue avec Mark à la maison familiale à Raheen deux jours plus tard, dans la soirée du dimanche 25 octobre, un jour avant le crime. a commencé à se dérouler.

Gardaí a déjà commencé à prendre une déclaration détaillée d’Anne, qui, selon Gardaí, a été épargnée par son mari et son fils cadet afin qu’elle puisse vivre avec le tourment après avoir tué Mark d’affilée pour savoir qui hériterait de la ferme de 115 acres, propriété d’Anne.

Il est entendu que Tadg et Diarmuid ont dit à Anne dans la cour de la ferme familiale, alors qu’elle tentait de s’échapper, qu’elle pouvait vivre avec les conséquences de ce qui était arrivé à Mark et qu’ils seraient retrouvés dans un champ près d’un fort de fées après qu’ils se sont suicidés.

Les corps des deux hommes ont été retrouvés plus tard avec une seule blessure par balle à la tête à côté de deux fusils légalement détenus sur le terrain vers 13 h 40 le 26 octobre, et les gardaí sont satisfaits des résultats préliminaires post-mortem que chaque homme s’est suicidé dans un apparent pacte de suicide.

Diarmuid O'Sullivan.  Photographie: Document de famille / PA Wire

Diarmuid O’Sullivan. Photographie: Document de famille / PA Wire

Déclaration détaillée

Les agents ont passé plusieurs heures, réparties sur plusieurs jours, à prendre une déclaration détaillée d’Anne O’Sullivan, qui n’est pas retournée au domicile familial mais continue de rester avec des proches sur place, alors qu’ils cherchent à reconstituer la séquence exacte des événements menant aux événements horribles.

Gardaí espère recevoir les résultats des tests balistiques et médico-légaux sur les deux armes utilisées dans les meurtres d’ici quelques semaines pour les inclure dans un dossier à envoyer au directeur des poursuites pénales.

Gardaí préparera un dossier pour le DPP même s’il ne cherche personne d’autre en relation avec les décès. Une fois que le DPP est convaincu qu’aucune accusation ne peut être portée, gardaí enverra ensuite le dossier au coroner de North Cork, le Dr Michael Kennedy, pour une enquête, qui ne sera probablement pas entendue avant 2021.

Gardaí a déclaré la ferme familiale, où le corps de Mark a été retrouvé, une scène de crime, ainsi que le champ où les corps de Tadg et Diarmuid ont été trouvés. Les équipes de recherche ont passé plusieurs jours à fouiller la ferme à la recherche de preuves susceptibles de les aider.

Tadg O'Sullivan.  Photographie: Document de famille / PA Wire

Tadg O’Sullivan. Photographie: Document de famille / PA Wire

Des écrits de Tadg ainsi qu’une longue note trouvée attachée à la jambe de Diarmuid les ont amenés à penser que les meurtres avaient été provoqués par un différend que Tadg avait avec sa femme au sujet de l’héritage, qui se purgeait depuis des mois.

Et ils étudient la théorie selon laquelle Diarmuid n’avait pas de grief particulier avec Mark, mais plutôt avec sa mère au sujet de son intention de ne lui laisser qu’un seul champ, connu sous le nom de champ de tourbière, avec Mark qui devait obtenir le reste de la ferme, ce qui est bien -des terres de travail du sol de qualité.

La ferme de Kanturk, au nord-est de Co Cork, où les corps de Tadg O'Sullivan et de ses deux fils, Diarmuid et Mark, ont été retrouvés.  Photographie: Niall Carson / PA Wire

La ferme de Kanturk, au nord-est de Co Cork, où les corps de Tadg O’Sullivan et de ses deux fils, Diarmuid et Mark, ont été retrouvés. Photographie: Niall Carson / PA Wire

Lettres des avocats

Gardaí a rejeté comme incorrect certains rapports des médias selon lesquels Mark et Diarmuid avaient échangé des lettres d’avocats, mais des sources informées ont confirmé que Gardaí avait trouvé une correspondance légale dans la maison entre Tadg et sa femme datant de février.

Et gardaí étudie également une note écrite par Mark et trouvée dans sa chambre, dans laquelle il exprime ses inquiétudes quant à ce qui pourrait lui arriver et à sa mère, craignant que son père et son jeune frère soient toujours très lésés par la division proposée des biens.

Mark O'Sullivan.  Photographie: Document de famille / PA Wire

Mark O’Sullivan. Photographie: Document de famille / PA Wire

Des sources juridiques ont souligné que, indépendamment de ce qu’Anne avait énoncé dans son testament concernant la ferme familiale, si Tadg lui avait survécu et avait contesté son testament, il aurait eu droit à au moins un tiers de la succession en vertu de la loi sur les successions.

Anne n’avait pas réellement transféré la propriété de la ferme de 115 acres à son propre nom; il figurait toujours sur le registre foncier comme appartenant à son défunt père, Timothy Cronin.

Tadg possédait une petite exploitation d’environ 30 acres à Lohort, à proximité de Cecilstown.

Mark, qui avait travaillé comme assistant de soins à la maison de retraite Teach Altra alors qu’il était à l’université, avait obtenu un diplôme en droit et en commerce à l’Université de Limerick en 2017 et avait depuis obtenu une maîtrise à l’University College Cork. Il travaillait pour une entreprise à Limerick.

L’implication dans l’intrigue de Diarmuid, qui avait obtenu un diplôme en comptabilité à l’Institut de technologie de Cork en juin et devait obtenir son diplôme lors d’une cérémonie virtuelle début novembre, a été décrite par des personnes qui le connaissaient comme difficile à comprendre.

«C’était un garçon de la campagne tranquille mais très travailleur», a déclaré une connaissance. «Il travaillait le samedi à la quincaillerie Burton à Kanturk, et il avait créé sa propre entreprise de vente et de livraison de bois de chauffage. Il en faisait la publicité chaque semaine dans le journal Corkman.

Une autre connaissance a dit qu’il était «difficile de concilier ce qui s’est passé avec le Diarmuid que je connaissais. Il n’y avait aucune méchanceté en lui d’après ce que je pouvais voir, il continuait simplement à vivre, alors j’ai beaucoup de mal à comprendre qu’il est l’instigateur de toute cette terrible tragédie.

Si vous êtes concerné par un problème dans cet article, veuillez contacter Pieta House au 1800247247 ou les Samaritains en téléphonant au 116123 (gratuit) ou par courrier électronique à [email protected]

  • PERE/FILS Sweat père/fils - Collection TEL PERE/ TEL FILS marine/fils taille: 4A
    4A - https://www.cyrillus.fr/sweat-pere-fils-collection-tel-pere-tel-fils-marine-fils.htm?ProductId=730410294&FiltreCouleur=6400&FiltreTaille=4A - Collection Tel père, tel fils signée par Jo, notre styliste. Une collection clin d'oeil à la complicité Père/fils qui repose sur les beaux essentiels de Cyrillus : Chemises, sweats et t-shirts que nous avons travaillés sur de belles matières et des volumes parfaits ! Détails Broderie VINTAGE pour les
  • PERE/FILS Sweat père/fils - Collection TEL PERE/ TEL FILS marine/fils taille: 4A
    4A - https://www.cyrillus.fr/sweat-pere-fils-collection-tel-pere-tel-fils-marine-fils.htm?ProductId=730410294&FiltreCouleur=6400&FiltreTaille=4A - Collection Tel père, tel fils signée par Jo, notre styliste. Une collection clin d'oeil à la complicité Père/fils qui repose sur les beaux essentiels de Cyrillus : Chemises, sweats et t-shirts que nous avons travaillés sur de belles matières et des volumes parfaits ! Détails Broderie VINTAGE pour les
  • PERE/FILS Chemise - Collection TEL PERE/TEL FILS bleu ciel/fils taille: 4A
    4A - https://www.cyrillus.fr/chemise-collection-tel-pere-tel-fils-bleu-ciel-fils.htm?ProductId=730290414&FiltreCouleur=6389&FiltreTaille=4A - Collection Tel père, tel fils signée par Jo, notre styliste. Une collection clin d'oeil à la complicité Père/fils qui repose sur les beaux essentiels de Cyrillus : Chemises, sweats et t-shirts que nous avons travaillés sur de belles matières et des volumes parfaits ! Détails Col. Poche poitrine. Manches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *