Le député néerlandais d’extrême droite Baudet démissionne pour cause de racisme

Le politicien d’extrême droite néerlandais Thierry Baudet se retire de la tête de son propre parti Forum pour la démocratie après qu’une longue dispute sur le racisme et l’antisémitisme a pris fin lundi soir.

«Je renonce à ma place sur la liste électorale», Baudet dit dans un message vidéo sur Twitter, ajoutant qu’il restera député et souhaite rester impliqué dans le parti. Les Pays-Bas se rendront aux urnes pour une élection générale en mars. Baudet a déclaré qu’il pourrait se réinscrire sur la liste électorale à une date ultérieure, mais pas en tant que candidat principal du parti.

Baudet faisait face à la pression de ses collègues pour adopter une position plus ferme sur le racisme après la publication de captures d’écran de messages antisémites de membres du groupe de jeunes du parti (JFvD) par le journal Het Parool.

Forum pour la démocratie a déclaré en réponse à la fuite qu’un nombre indéterminé de jeunes membres avait été relevé de leurs fonctions.

Baudet avait également annoncé une enquête sur le groupe de jeunes qui serait dirigée par deux initiés du parti. Mais cette décision a été critiquée comme «trop peu, trop tard» par la sénatrice et conseillère municipale d’Amsterdam, Annabel Nanninga, qui appelé pour que tout le groupe de jeunes soit dissous.

Ce n’est pas la première fois que le groupe de jeunes est critiqué. Plus tôt cette année, le Forum pour la démocratie a expulsé trois membres et suspendu trois autres pour «déclarations inacceptables» faites dans des forums en ligne.

Les problèmes du parti surviennent alors que sa position dans les sondages a fortement chuté, de nombreux électeurs étant désactivés par le soutien de Baudet aux militants anti-lockdown et aux groupes de conspiration contre les coronavirus.

Un récent sondage prévoyait que le parti gagnerait environ six sièges si une élection devait avoir lieu maintenant, contre 15 en février et 24 au sommet de sa popularité il y a 18 mois, lorsqu’il a remporté la plus grande part des voix aux élections provinciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *