Covid-19: les coiffeurs, les gymnases et les services religieux pourraient revenir la semaine prochaine

AccueilActualitésCovid-19: les coiffeurs, les gymnases et les services religieux pourraient revenir la...

Covid-19: les coiffeurs, les gymnases et les services religieux pourraient revenir la semaine prochaine

Les coiffeurs et les gymnases peuvent être autorisés à rouvrir et les services religieux pourraient revenir à partir de la semaine prochaine, dans le cadre de plans envisagés à la sortie du verrouillage de niveau 5, bien que les restaurants devront peut-être attendre plus tard en décembre.

Des responsables gouvernementaux ont déclaré que les détails d’un plan visant à permettre une sortie échelonnée des restrictions strictes à partir de mardi prochain étaient toujours en cours d’élaboration.

On s’attend actuellement à ce que l’État passe au niveau 3 «avec des modifications», a déclaré l’un d’eux. Les restrictions sur les déplacements entre les comtés seraient levées plus tard dans le mois pour permettre les voyages pour Noël, bien qu’une date exacte n’ait pas encore été fixée.

Le Cabinet se réunira mardi pour une première discussion sur le plan de réouverture et les ministres devraient faire pression pour un assouplissement maximal des restrictions. Des sources du cabinet du Fianna Fáil, du Fine Gael et des Verts affirment que les ministres feront pression pour la réouverture des magasins, des restaurants et des églises à partir de la semaine prochaine.

Les dirigeants des trois partis se sont réunis lundi soir et ont convenu que le pays était en passe de sortir des restrictions de niveau 5. Cependant, des sources ont déclaré qu’aucune décision finale n’avait été prise sur la manière dont cela se passerait.

Le gouvernement tient à éviter une nouvelle vague de cas de Covid-19 et à devoir introduire de nouvelles mesures en janvier.

Réduire les contacts

Avec cet objectif à l’esprit, il est probable que certaines restrictions minimisent le nombre de contacts d’une personne, parallèlement aux plans visant à réduire le nombre de rassemblements avec de l’alcool. Cela devrait signifier que la réouverture des restaurants et des pubs sera retardée au-delà du 1er décembre.

Cependant, il y a eu un lobbying intensif de tous les secteurs, dont l’ampleur a été qualifiée de «hors du commun» par des sources politiques, et le secteur de la restauration est très réticent à retarder la réouverture.

Un certain nombre de sources du Cabinet ont déclaré qu’ils feraient pression pour la reprise des repas à l’intérieur dans les restaurants à partir de mardi prochain, tandis qu’un ministre a déclaré qu’ils soutiendraient que les pubs ont connu «une année vraiment difficile» et devraient faire partie des considérations.

Malgré cela, les ministres ont de plus en plus le sentiment que les pubs ne servant pas de nourriture ne rouvriront pas cette année.

Une source gouvernementale a déclaré que «chaque contact compte» car ils réfléchissent à des options avec les objectifs largement concurrents de la réouverture de l’économie dans la plus grande mesure possible et d’atténuer la résurgence de la maladie.

Les responsables examineraient l’impact des vacances de Thanksgiving sur le nombre de cas de Covid-19 aux États-Unis et au Canada.

Le gouvernement prendra une décision jeudi ou vendredi sur la manière de sortir du verrouillage de six semaines après avoir entendu les conseils de l’équipe nationale d’urgence de santé publique9 (Nphet).

Stratégie vaccinale

Pendant ce temps, le président du groupe de travail gouvernemental sur les vaccins, le professeur Brian MacCraith, a déclaré au Taoiseach qu’il espérait avoir une stratégie de distribution de vaccins prête d’ici le 11 décembre.

La première réunion du groupe de travail de lundi a appris que des experts en affaires, en chaîne d’approvisionnement et en gestion de projet avaient été engagés pour aider à développer des arrangements pour l’approvisionnement et la distribution de tout vaccin approuvé au sein de l’UE.

Aucun autre décès de personnes atteintes de Covid-19 n’a été signalé par Nphet lundi. Le nombre total de décès liés au virus dans la pandémie reste à 2 022.

252 autres cas confirmés de la maladie ont été signalés, portant à 70 711 le nombre total de cas dans la République.

Il s’agissait du chiffre quotidien le plus bas depuis le 26 septembre, bien que les chiffres de lundi soient souvent inférieurs à ceux du reste de la semaine.

Le médecin en chef, le Dr Tony Holohan, a refusé d’être dessiné lundi soir sur les recommandations que Nphet ferait plus tard cette semaine, mais a déclaré que plus les progrès étaient réalisés dans la réduction des cas, “plus nous aurons de choix” en termes d’assouplissement des restrictions.

Il y a eu 20 nouvelles éclosions en milieu de travail au cours de la semaine dernière, selon le briefing, et 121 enquêtes sur des éclosions en milieu de travail restent ouvertes.

- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici