La Belgique assouplira les mesures contre les coronavirus avant les fêtes

AccueilActualitésLa Belgique assouplira les mesures contre les coronavirus avant les fêtes

La Belgique assouplira les mesures contre les coronavirus avant les fêtes

La Belgique assouplira ses restrictions sur les coronavirus la semaine prochaine, les magasins étant autorisés à rouvrir. Les bars et restaurants resteront cependant fermés.

Le Premier ministre Alexander De Croo a déclaré vendredi lors d’une conférence de presse que les magasins pouvaient rouvrir mardi. (Les magasins jugés non essentiels ont été fermés le 2 novembre). Cependant, les gens doivent faire leurs courses seuls et ne peuvent pas rester dans un magasin plus de 30 minutes. Les nouvelles mesures s’appliqueront jusqu’au 15 janvier.

Les musées et les piscines peuvent également ouvrir le mardi.

La veille de Noël, le début du couvre-feu, actuellement 22 heures en Wallonie et à Bruxelles, sera repoussé à minuit. Les ménages peuvent inviter une personne supplémentaire pour célébrer Noël, et les personnes vivant seules sont autorisées à inviter deux personnes. Un tel assouplissement des règles ne sera pas appliqué le soir du Nouvel An et les feux d’artifice seront interdits.

Les voyages d’hiver et les voyages vers les zones rouges sont fortement déconseillés. Il y aura plus de contrôles aux frontières pour s’assurer que la quarantaine est respectée et que le soi-disant formulaire de localisation des passagers est rempli. De Croo a déclaré qu’il était en contact avec les gouvernements suisse et autrichien pour demander la fermeture des stations de ski, une mesure contre laquelle ces deux pays sont opposés.

“Si nous prenons des mesures irréfléchies, nous mettrons en péril tout ce que nous avons mis en place au cours des quatre dernières semaines”, a déclaré De Croo. Il a ajouté que Noël ne devrait pas être “le début d’une nouvelle année catastrophique”.

Un baromètre tant attendu pour mesurer la gravité de la crise dans les régions a connu un renouveau, avec deux phases distinctes: la phase actuelle et une deuxième phase au cours de laquelle les mesures seront assouplies. Pour opérer un tel changement, trois conditions devront être remplies: il ne doit pas y avoir plus de 800 nouvelles infections par jour, pas plus de 75 hospitalisations par jour, et ces tendances doivent se poursuivre.

Le léger relâchement des règles intervient à mesure que la situation sanitaire globale s’améliore. Selon les chiffres officiels, une moyenne de 2 765 infections par jour a été enregistrée entre le 17 et le 23 novembre – une diminution significative par rapport à la semaine précédente.

L’annonce intervient au milieu de tensions au sein du gouvernement belge entre les ministres qui voulaient un assouplissement des mesures et ceux qui voulaient maintenir les restrictions actuelles en place.

La ministre de l’Intérieur, la chrétienne démocrate flamande Annelies Verlinden, a averti le week-end dernier que la police pourrait entrer dans les maisons la veille de Noël «si nécessaire, en cas de pollution sonore, par exemple».

Mercredi, David Clarinval, le ministre en charge des petites entreprises, a déclaré que la réouverture des commerces et des restaurants était “une question de vie ou de mort”.

- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici