Les pourparlers sur le Brexit reprendront dimanche malgré les difficultés

Les dirigeants de l’UE et du Royaume-Uni ont convenu samedi que « des efforts supplémentaires devraient être entrepris » pour sortir d’une impasse dans les négociations sur leurs relations futures et ont chargé leurs négociateurs en chef de reprendre les négociations dimanche.

Après un appel téléphonique entre la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le Premier ministre britannique Boris Johnson, les deux dirigeants ont déclaré dans un communiqué conjoint que « des différences significatives subsistent sur trois questions cruciales: des règles du jeu équitables, la gouvernance et la pêche » – les mêmes sujets que ont été des points de friction pendant des mois.

« Les deux parties ont souligné qu’aucun accord n’est possible si ces problèmes ne sont pas résolus », indique le communiqué.

« Tout en reconnaissant la gravité de ces différences, nous avons convenu qu’un effort supplémentaire devrait être entrepris par nos équipes de négociation pour évaluer si elles peuvent être résolues », ont déclaré les dirigeants. « Nous donnons donc instruction à nos négociateurs en chef de se réunir demain à Bruxelles. Nous parlerons à nouveau lundi soir ».

Les discussions entre les négociateurs en chef, l’UE Michel Barnier et le britannique David Frost, se sont rompues vendredi sans accord.

Les négociateurs subissent une pression énorme pour conclure un accord car le temps presse pour transformer un accord en loi avant la fin de la période de transition du Brexit le 31 décembre. Sans un accord, le commerce entre les deux pays retomberait sur les règles de l’Organisation mondiale du commerce, ce qui signifierait l’imposition de tarifs importants.

  • Dépasser les difficultés d'apprentissage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *