Les dirigeants de l’UE conviennent de réduire les émissions de 55% d’ici 2030

Dirigeants de l’UE convenu vendredi porter à 55% l’objectif de réduction des émissions de l’UE pour 2030 – une étape importante pour l’objectif du Green Deal européen d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2050.

« L’Europe est le leader de la lutte contre le changement climatique », a déclaré le président du Conseil européen, Charles Michel tweeté Vendredi matin.

Les négociations ont stagné du jour au lendemain en raison des craintes que les pays pauvres et dépendants du charbon en Europe centrale et orientale devraient supporter l’essentiel des coûts de relèvement de l’objectif de ses 40 pour cent actuels.

Afin d’apaiser ces inquiétudes, le texte final les a rassurés d’un soutien financier et réglementaire. L’accord donne également l’assurance qu’ils peuvent utiliser l’énergie nucléaire et le gaz naturel pour remplacer les combustibles fossiles plus sales.

L’accord appelle également à réformer le système d’échange de droits d’émission, en désignant le Fonds de modernisation pour fournir plus de soutien aux pays les plus pauvres et dépendants du charbon. Cela vise particulièrement la Pologne, qui a été le plus gros obstacle jusqu’à la fin, ont déclaré des responsables.

De plus, l’objectif 2030 sera atteint par le bloc collectivement, plutôt qu’au niveau national – une autre préoccupation des Européens centraux, mais quelque chose qui est susceptible de déclencher de futurs conflits sur la rapidité avec laquelle chaque pays réduira sa pollution.

Le nouvel objectif comptera les émissions absorbées par l’utilisation des terres et les forêts, ce qui lui donnera une longueur d’avance de quelques points de pourcentage – ce qui inquiète les militants pour le climat.

L’accord final doit encore être conclu avec le Parlement européen, qui souhaite une réduction de 60%, mais il est peu probable qu’il fasse beaucoup de progrès contre le Conseil.

L’atteinte de l’objectif plus strict à l’horizon 2030 signifie un énorme nouveau déploiement réglementaire par la Commission l’année prochaine visant tous les secteurs de l’économie.

Le nouvel objectif est un élément clé du nouvel engagement de l’UE dans le cadre de l’accord de Paris, qu’elle présentera samedi lors d’un sommet de l’ONU sur le climat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *