Covid-19: l’Irlande du Nord «  a besoin d’un verrouillage de quatre semaines  », selon un médecin

La «décision logique» est que l’Irlande du Nord devrait entrer maintenant dans quatre semaines supplémentaires de verrouillage, a déclaré le président de la section d’Irlande du Nord de la British Medical Association (BMA).

Un jour où le département de la santé du Nord a signalé cinq autres décès et 419 nouveaux cas de Covid-19, le Dr Tom Black de la BMA a averti que le service de santé d’Irlande du Nord faisait face à un «cauchemar» en janvier en raison du coronavirus.

L’Irlande du Nord est sortie d’une période de sept semaines de restrictions vendredi 11 décembre – six d’entre elles avec le secteur de l’hôtellerie pratiquement entièrement fermé – mais les chiffres montrent toujours une incidence élevée du virus.

Il y aura un nouvel assouplissement des règles entre le 23 et le 27 décembre avec un assouplissement des restrictions de voyage et jusqu’à trois ménages autorisés à se rassembler pendant ces jours.

Les chiffres de lundi ont porté le nombre de morts dans le Nord à 1129 et le nombre total de cas confirmés de virus depuis le déclenchement de la pandémie à 58635.

Le taux d’occupation des lits d’hôpital est de 98%. Le nombre de patients traités pour Covid dans les hôpitaux d’Irlande du Nord est de 429 dont 31 en soins intensifs et 24 sous ventilateurs.

Le Dr Black a déclaré que la situation était similaire à celle de l’Allemagne, qui était maintenant bloquée, tandis qu’en Irlande du Nord, le secteur de l’hôtellerie était autorisé à rouvrir vendredi.

Dans des circonstances normales, la «décision logique» serait d’avoir quatre semaines supplémentaires de verrouillage, a déclaré lundi le Dr Black au Nolan Show de BBC Radio Ulster.

Le médecin a reconnu les difficultés du «jugement de Salomon» auxquelles les politiciens ont été confrontés pour équilibrer l’économie et les exigences en matière de santé et permettre aux gens de profiter de Noël.

«Nous avons du pragmatisme, nous avons Noël, nous avons des politiciens qui veulent pouvoir offrir Noël au public», a-t-il déclaré.

«Il y aura un équilibre à trouver, entre avons-nous poussé notre chance trop loin, devons-nous prendre du recul et simplement instaurer le verrouillage que nous instaurerions à tout autre moment de l’année?»

Le Dr Black a déclaré que les personnes âgées devenaient plus vulnérables dans cette deuxième vague.

Interrogé sur le mois de janvier, il a ajouté: «Nous avons un cauchemar devant nous dans le service de santé, il n’y a pas deux façons à ce sujet. C’est toujours la période la plus difficile de l’année et nous sommes dans une pandémie. Donc, je ne vois aucune alternative à une situation très difficile en médecine générale, dans les services A&E, dans les services de Covid et en thérapie intensive.

  • N. Daniel 1 séance d'hypnose pour booster sa confiance et surmonter l'anxiété liée au COVID 19
    Une prestation pour se détendre et lâcher prise, prodiguée par un praticien professionnel et expérimenté
  • Nord Bien-Être Détente Modelage sonore aux bols tibétains d'1h à l'institut Nord Bien-Être Détente
    Une escale détente et bien-être avec un modelage sonore aux bols tibétains dans un institut situé à Pecquencourt
  • Nord Bien Être Détente Modelage bien-être d'une heure du dos à l'institut Nord Bien Être Détente
    Une parenthèse de détente avec un modelage du dos et de l’arrière des jambes visant à prendre soin de son corps et retrouver sa légèreté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *