Les restrictions post-Noël commenceront probablement le 30 décembre

Les restaurants et les pubs servant de la nourriture devront fermer pour tous, sauf les livraisons et les plats à emporter à partir du 30 décembre, dans le cadre des plans de nouvelles restrictions post-Noël pour freiner la propagation de Covid-19.

La veille du réveillon du Nouvel An est considérée comme la date préférée du gouvernement pour l’imposition de nouvelles restrictions aux restaurants et gastropubs sur les conseils de l’équipe nationale d’urgence de santé publique (Nphet) pour introduire de nouvelles mesures pour réduire les infections à coronavirus.

Le gouvernement prévoit de rejeter le conseil de Nphet d’interdire les voyages inter-comtés après Noël mais de permettre aux gens de continuer à voyager en dehors de leur comté comme prévu jusqu’au 6 janvier.

À partir du 30 décembre, il y aura de nouvelles restrictions sur les visites à domicile, car les personnes seront invitées à autoriser les visites d’un seul autre ménage, contre deux actuellement autorisées en vertu d’un assouplissement des mesures introduites vendredi pour permettre les visites pendant la période de Noël.

De nouvelles restrictions seront introduites avant le réveillon du Nouvel An pour réduire le mélange lorsque les gens se rassemblent traditionnellement en nombre pour des fêtes à la maison et des célébrations dans les restaurants et les pubs.

Les plans sont toujours soumis à l’approbation du Cabinet lorsque le gouvernement se réunira mardi pour examiner l’appel du Nphet pour que les restrictions publiques soient intensifiées.

Dans une lettre au gouvernement jeudi, Nphet a recommandé des restrictions de «niveau 3 plus» à partir du 28 décembre, en vertu desquelles les gens resteraient dans leur comté et les restaurants et les gastropubs fermeraient sauf pour les livraisons et les plats à emporter.

Infection à travers les âges

En réponse à l’augmentation des infections, Nphet a fait part de ses inquiétudes quant à son augmentation dans toutes les cohortes d’âge, contrairement à la deuxième vague où les nouveaux cas concernaient principalement des personnes plus jeunes au départ, et au sujet des risques d’une nouvelle propagation du virus avec des réunions familiales Noël.

Des sources politiques de haut niveau affirment en privé que les restrictions de «niveau 3 plus» pourraient être en place jusqu’à ce que le déploiement du vaccin commence à avoir un effet.

Le Taoiseach Micheál Martin a déclaré vendredi que le gouvernement était « très disposé » à accepter les conseils du Nphet et un certain nombre de sources gouvernementales de haut niveau ont déclaré qu’ils se préparaient maintenant à appliquer les nouvelles restrictions dans les jours suivant Noël.

Il n’est pas prévu que le Cabinet se réunisse ce week-end malgré les appels à une décision rapide sur les nouvelles restrictions proposées. Cependant, le Cabinet et le Nphet doivent se réunir pendant la période de Noël pour surveiller la situation, une autre réunion du Cabinet étant prévue le 29 décembre.

Le groupe de travail de l’État sur les vaccins doit se réunir dimanche pour discuter des plans de démarrage des vaccinations dans l’espoir que le vaccin Pfizer sera approuvé pour une utilisation par les régulateurs européens la semaine prochaine.

M. Martin a confirmé que Nphet «proposait des restrictions importantes sur l’hospitalité avant le réveillon du Nouvel An».

«Le gouvernement est disposé à accepter cette recommandation, mais le gouvernement doit en discuter et nous déciderons finalement mardi», a-t-il déclaré.

«Mais compte tenu de l’augmentation des chiffres au cours de la semaine dernière – et ils augmenteront encore aujourd’hui – nous sommes très disposés à accepter le conseil que Nphet nous a donné en termes d’avancer cette date avant le réveillon du Nouvel An, ce qui impliquera des restrictions supplémentaires sur l’hospitalité », a déclaré M. Martin.

«C’est très grave pour le secteur de l’hôtellerie, je le reconnais, et le gouvernement est prêt à soutenir le secteur de l’hôtellerie pendant cette période très, très difficile», a ajouté le Taoiseach.

M. Martin s’exprimait à l’issue d’une réunion virtuelle du Conseil ministériel Nord-Sud, un forum d’échanges entre les membres du cabinet et leurs homologues de l’exécutif de Stormont.

La conférence de presse était fondée sur des preuves de division au sein de l’exécutif, la première ministre Arlene Foster critiquant le Sinn Féin pour les funérailles de Bobby Storey l’été dernier qui, selon elle, avaient miné le pouvoir de l’administration de partage du pouvoir d’imposer des restrictions Covid.

Ses remarques sont intervenues après que la vice-première ministre du Sinn Féin, Michelle O’Neill, a accusé le DUP d’ignorer les conseils de santé publique concernant les décisions de verrouillage le mois dernier.

Nphet a signalé vendredi 582 autres cas confirmés dans l’État, le total quotidien le plus élevé depuis le 5 novembre, ainsi que six autres décès dus à Covid-19.

Le médecin en chef, le Dr Tony Holohan, a déclaré: «La situation empire plus rapidement que prévu. Le pays ne peut tout simplement pas faire face à ce niveau d’infection à l’approche de la semaine de Noël. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *