Un foyer de soins en Saxe-Anhalt en Allemagne commence à vacciner un jour plus tôt

Une femme de 101 ans est devenue la première Allemande à recevoir le vaccin contre le coronavirus après qu’une maison de soins de l’État de Saxe-Anhalt ait commencé à vacciner ses résidents un jour plus tôt.

Le foyer de soins Krüger à Halberstadt a administré samedi le vaccin BioNTech / Pfizer approuvé par l’UE à 40 résidents et 10 travailleurs sociaux, a rapporté l’agence de presse allemande DPA.

Le début officiel des vaccinations en Allemagne – et dans la plupart des autres pays de l’UE – a lieu dimanche, date désignée comme jour de déploiement à l’échelle du bloc par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Tobias Krüger, infirmier spécialiste et opérateur de la maison de soins, a déclaré à la DPA que l’établissement ne pouvait pas attendre. «Chaque jour que nous attendons, c’est un jour de trop», a-t-il déclaré.

Krüger lui-même et sa femme ont également été vaccinés. «Ma femme et moi … sommes tous les deux des infirmières formées et nous voulions donner le bon exemple», a-t-il déclaré au tabloïd Bild.

Le radiodiffuseur public MDR a rapporté que le personnel de trois cliniques du district de Harz, où se trouve Halberstadt, avait également reçu le vaccin.

La Saxe-Anhalt, l’un des 16 États fédéraux allemands, a reçu samedi 9 750 doses de vaccin en préparation du coup d’envoi de dimanche et les a immédiatement redistribuées dans les districts et les villes, a rapporté l’agence de presse RND.

La Hongrie a également commencé samedi à vacciner son personnel de santé, ce qui va à l’encontre du plan de la Commission, mais à part les installations du Harz, aucune autre clinique ou maison de soins allemands n’aurait sauté le pas. Le ministre de la Santé Jens Spahn a précédemment déclaré que la campagne de vaccination de masse commencerait dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *