La France impose un couvre-feu national à 18 heures

PARIS – Le Premier ministre français Jean Castex a annoncé jeudi un couvre-feu national à 18 heures à compter de samedi et des mesures plus strictes aux frontières du pays pour limiter la propagation du coronavirus.

« Le couvre-feu s’appliquera à partir de 18 heures ce samedi et pendant au moins 15 jours », a déclaré Jean Castex lors d’une conférence de presse avec cinq ministres.

Alors qu’un couvre-feu à l’échelle nationale était déjà appliqué dès 20 heures, seuls 25 districts administratifs à risque ou départements l’avait avancé à 18 heures jusqu’à présent, la région parisienne n’en faisant pas partie.

Le Premier ministre a défendu la mesure pour son « efficacité » dans les 15 premiers districts où elle a été mise en place le 2 janvier, où il a déclaré que « l’augmentation du nombre de nouveaux cas est deux à trois fois inférieure à celle des autres départements métropolitains. .  »

La décision du gouvernement d’étendre la mesure à l’ensemble du pays était attendue en raison de la propagation rapide du virus en France, avec 16000 nouveaux cas par jour au cours de la semaine écoulée. L’apparition de variantes détectées pour la première fois au Royaume-Uni a également suscité des inquiétudes, avec au moins 200 à 300 nouveaux cas par jour de la variante en France, selon le ministre de la Santé Olivier Véran.

« Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour l’empêcher de progresser rapidement et de devenir à terme la souche dominante comme le Royaume-Uni subit malheureusement », a ajouté Castex.

Le Premier ministre a également annoncé des mesures plus strictes pour passer les frontières françaises. Les voyageurs de l’extérieur de l’UE devront fournir un test négatif avant d’entrer dans le pays et signer une déclaration sous serment selon laquelle ils s’auto-isoleront pendant sept jours avant de passer un autre test PCR.

Pour les voyageurs intra-UE – en particulier le Danemark et l’Irlande, qui connaissent une situation épidémique « difficile » selon Castex – le gouvernement mettra en place de nouvelles mesures pour entrer dans le pays. Celles-ci seront présentées lors du prochain Conseil européen du 21 janvier, a déclaré Castex. Un protocole spécial sera mis en place pour les frontaliers ainsi que pour les professionnels du fret.

Castex a déclaré qu’un nouveau verrouillage serait envisagé si la situation se détériorait davantage.

Vous voulez plus d’analyse de POLITICO? POLITICO Pro est notre service de renseignement premium pour les professionnels. Des services financiers au commerce, en passant par la technologie, la cybersécurité et plus encore, Pro fournit des renseignements en temps réel, des informations approfondies et des scoops dont vous avez besoin pour garder une longueur d’avance. Email [email protected] pour demander un essai gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *