L’utilisation du vaccin Coombe est symptomatique de problèmes plus larges liés à l’équité du déploiement

La nouvelle selon laquelle l’hôpital de Coombe a administré 16 doses de vaccin Covid-19 aux membres de la famille est révolutionnaire, mais elle est également symptomatique de problèmes plus larges liés à l’équité dans le déploiement du vaccin.

Une enquête appropriée est nécessaire pour déterminer si des efforts suffisants ont été déployés pour trouver des receveurs plus méritants pour les doses, et si elles devaient réellement expirer, comme l’hôpital l’a affirmé.

Il est essentiel que les fournitures ne soient pas gaspillées et qu’il existe une flexibilité dans le déploiement de la vaccination pour garantir que cela ne se produise pas. Le problème plus large est un manque de transparence autour de la distribution et de l’administration du vaccin et, jusqu’à présent, un manque de règles pour décider qui doit s’approvisionner en premier.

Le gouvernement a publié une liste de groupes prioritaires début décembre, qui a placé les résidents et le personnel des établissements de soins, puis les agents de santé de première ligne dans les deux principaux groupes prioritaires. Mais ce document n’a guère contribué à clarifier ce qui constituait un travailleur de la santé de première ligne et il est d’une vague inquiétante au sujet de certaines catégories ultérieures telles que celle donnant la priorité aux «travailleurs clés».

Fournitures gaspillées

Depuis fin décembre, près de 80 000 agents de santé ont été vaccinés. Les informations sur la distribution de ces vaccins sont rares et les histoires d’allocation injuste se sont multipliées. Certaines fournitures précieuses ont été gaspillées jusqu’à ce qu’il soit réalisé qu’une sixième dose pouvait être extraite de chaque flacon.

Tout cela sape le programme à un moment où le personnel de vaccination travaille de manière impressionnante pour vacciner les gens aussi vite que les fournitures arrivent.

Le HSE prend possession du vaccin lorsque les fournitures arrivent à son centre de stockage de la chaîne du froid à Dublin. Des groupes hospitaliers individuels se sont vu attribuer une part des fournitures qui ont ensuite été distribuées aux hôpitaux.

Certains hôpitaux en ont assez pour vacciner tout leur personnel de première ligne; d’autres ne sont qu’à mi-chemin de ce processus; et d’autres hôpitaux n’ont pas reçu de fournitures.

Les maternités de Dublin semblent avoir été surapprovisionnées, même si elles ne traitent pas les patients les plus vulnérables. De nombreux membres du personnel de première ligne du HSE sont mécontents que le personnel de l’hôpital privé Beacon ait été vacciné alors que des collègues du secteur public attendent toujours une dose.

En raison de problèmes temporaires plus larges autour de l’approvisionnement en Pfizer / BioNTech affectant tous les pays européens, il n’y aura pas de livraisons en Irlande cette semaine, exacerbant ainsi les inégalités établies dans les premiers mois du déploiement du vaccin.

Guide de ‘séquençage’

La semaine dernière, le HSE a finalement publié des conseils indispensables sur la hiérarchisation («séquençage») parmi les travailleurs de la santé de première ligne, qui suggèrent que des listes d’attente soient établies pour s’assurer que les fournitures ne sont pas gaspillées si le personnel de première ligne n’est pas disponible. Jusqu’à présent, les hôpitaux ont dû établir leurs propres règles d’allocation des fournitures.

Un autre problème lié à la mauvaise répartition des vaccins, comme cela s’est produit au Coombe, est que les personnes qui ont reçu une première dose dans le désordre en auront besoin d’une seconde dans trois à quatre semaines, privant ainsi davantage les personnes les plus exposées au virus de l’opportunité de se faire vacciner. De plus, nous ne savons pas si des approvisionnements suffisants seront disponibles à ce moment-là.

Le manque de transparence autour du système a été exacerbé par des retards dans le démarrage de la plate-forme informatique pour le programme de vaccination. Cela a été promis avant Noël mais n’a été mis en ligne que la semaine dernière; jusque-là, il y avait une forte dépendance à la saisie manuelle des données et aucun aperçu en temps réel de l’endroit où les vaccins étaient administrés. Le décompte quotidien promis des doses fournies et administrées ne s’est pas encore matérialisé.

Enfin, on ne sait toujours pas où la vraie décision sur le déploiement de la vaccination est prise. Est-ce le ministère de la Santé? Le HSE? Même le département du Taoiseach?

  • L.A. Girl Large Powder Brush
    Un pinceau poudre surdimensionn.Pour crer un fini parfait; ce grand pinceau poudre est un outil essentiel qui permet d'appliquer un fond de teint minral ou des poudres de fixation. Conu avec des poils denses et plats; il parcourt la peau sans manquer le moindre recoin pour crer un fini personnalis effet
  • Jollia Bracelet 2 coeurs liés - Atelier de famille
    Les coeurs mesurent 2 cm et sont en argent massif ou en plaqué or. Le fermoir, en option, peut être placé au centre du bracelet ou proche des deux coeurs liés.Le lien est en satin et disponible en 24 couleurs différentes.Différents choix de gravure s'offrent à vous: l'inscription manuelle est une gravure
  • Diet World C'est Moi Qui l'ai Fait Lingettes Démaquillantes Lavables + Filet de Lavage 8 unités
    C'est Moi Qui l'ai Fait Lingettes Démaquillantes Lavables Diet World permettent de se démaquiller en douceur et d'être une alternative aux cotons jetables. Très douces, elles sont composées d'u ne face en coton de bambou pour un toucher soyeux et une face en fibre de bambou pour un effet plus granuleux. A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *