L’épidémie de Covid-19 dans la maison de soins infirmiers de Dundalk fait six morts

Une épidémie de Covid-19 dans une maison de retraite près de Dundalk, Co Louth a coûté la vie à six résidents et infecté près de la moitié des personnes vivant dans l’établissement de soins.

La maison de soins infirmiers Blackrock Abbey a déclaré aux membres de la famille des résidents la semaine dernière qu’il y avait 30 résidents qui avaient été testés positifs pour la maladie à coronavirus dans l’établissement de soins de 62 lits.

La première dose des vaccins Pfizer-BioNTech a été administrée aux résidents et au personnel le 19 janvier, y compris à un résident qui a été testé positif au Covid-19 dans les jours qui ont suivi.

Le bénéfice du vaccin ne se fait sentir que 12 jours environ après son administration. Les résidents et le personnel infectés ne sont pas autorisés à recevoir le vaccin pendant quatre semaines.

L’abbaye de Blackrock a déclaré aux proches des résidents la semaine dernière qu’il espérait que les cas de Covid-19 avaient «plafonné» et diminueraient considérablement. Le premier cas a été détecté le 5 janvier.

Alan Hynes, le directeur de la maison de retraite, a déclaré aux proches dans un courriel que les vaccinateurs reviendraient le 15 février pour donner aux résidents qui ont reçu la première dose, leur deuxième dose de «complément».

Dans un e-mail mercredi, il a déclaré que la «grande majorité» des résidents atteints du virus auront terminé leur période d’isolement d’ici jeudi et neuf autres se termineront au début de la semaine prochaine.

«Malheureusement, depuis notre dernière correspondance, un certain nombre de nos résidents sont décédés. Cela a été une période très difficile pour tout le monde, notamment pour les familles impliquées », a-t-il déclaré.

Il a ajouté: «Bien qu’il semble que nous ayons« tourné le coin »et que nous puissions voir un peu de« lumière »devant nous, nous sommes dans un environnement imprévisible qui est sujet à changement à très court terme.

«Par conséquent, nous restons très prudents car nous avons clairement vu que chaque personne peut réagir différemment au virus, même pendant une période après la fin de son isolement.»

Louth est le pays avec le troisième taux d’infection Covid-19 le plus élevé du pays.

De nouveaux chiffres montrent qu’il y a 168 flambées ouvertes dans les maisons de soins infirmiers avec 27 nouvelles flambées enregistrées dans la semaine du 23 janvier et 654 nouveaux cas liés aux flambées.

Les décès liés aux flambées de foyers de soins dans la troisième vague s’élèvent à 247.

De nouveaux chiffres montrent que le taux de positivité dans le dernier cycle, le septième, de tests en série sur le personnel des maisons de soins infirmiers a bondi à 2,17 pour cent, une augmentation de sept fois depuis le début de décembre.

Le gouvernement a été informé que l’ampleur des flambées et la détection chez le personnel suite à des tests en série posaient des problèmes majeurs au niveau de sécurité des effectifs dans certaines maisons de retraite.

Il a été informé que, par conséquent, le HSE n’était pas en mesure de continuer à fournir du personnel supplémentaire pour soutenir les maisons de retraite privées où les problèmes de dotation étaient les plus préoccupants, tout en gérant des problèmes de dotation similaires au sein de ses propres services.

Le gouvernement a discuté de la question de savoir si l’ampleur du risque ne pouvait pas être entièrement atténuée en conséquence.

Les deuxièmes doses du vaccin seront administrées dans 27 maisons de soins infirmiers cette semaine après que 65 000 vaccins aient été administrés aux résidents et au personnel lors de la première série de doses terminée dimanche dernier.

Le HSE a déclaré que les épidémies de Covid-19 ont empêché quatre établissements de soins de longue durée d’être inclus dans la première dose de vaccins sur avis de santé publique.

120 autres établissements de soins n’ont «pas été complètement terminés en raison d’épidémies actives», a-t-il déclaré.

«Là où c’était possible de le faire en toute sécurité, tous les résidents et le personnel ont été vaccinés. Les résidents et le personnel qui n’ont pas pu recevoir une première dose seront inclus une fois jugés sûrs de le faire », a déclaré le HSE.

Le ministre de la Santé Stephen Donnelly a déclaré que 2 600 personnes dans des établissements de soins de longue durée recevraient leur deuxième dose cette semaine, tandis qu’environ 4 000 recevraient leur première dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *