France: une seule dose de vaccin contre le coronavirus est nécessaire pour les personnes précédemment infectées

Le vaccin contre le coronavirus devrait être étendu aux personnes qui ont déjà eu le COVID-19, a annoncé vendredi la plus haute autorité sanitaire française.

Depuis décembre, on conseille à ce groupe d’attendre trois mois après la guérison avant de se voir proposer une première dose. Mais dans la déclaration d’aujourd’hui de la Haute Autorité de Santé, cet intervalle a été prolongé jusqu’à six mois. La HAS a également recommandé de n’avoir besoin que d’une seule dose au lieu de deux.

Les dernières recherches immunologiques suggèrent que les personnes bénéficient d’une protection naturelle après le COVID-19 pendant près de six mois, a expliqué la HAS.

Il existe cependant deux exceptions. Ceux qui sont immunodéprimés doivent être vaccinés selon le schéma à deux doses, dans les trois mois suivant le début de l’infection. Et les personnes qui ont reçu une première dose mais qui développent une infection dans les jours suivant le vaccin ne devraient pas recevoir la deuxième dose dans le délai habituel, mais dans les trois à six mois suivant l’infection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *