Le Maire en France: l’UE devrait «  réfléchir  » aux nouvelles règles budgétaires

L’Union européenne devrait commencer à repenser ses règles budgétaires à la lumière des niveaux d’endettement post-pandémique dans les pays de l’UE, a déclaré jeudi le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, lors d’un entretien en direct avec Playbook Paris.

« Je suggère simplement de partir de la nouvelle réalité dans laquelle se trouvent tous les pays de la zone euro … réfléchissons aux nouvelles règles. Je ne dis pas que nous n’avons pas besoin de règles. Je dis simplement que nous avons besoin de règles adaptées à cette nouvelle réalité, », A déclaré Le Maire, soulignant le niveau très élevé de la dette publique dans les pays de l’UE et la nécessité de stimuler les dépenses de relance.

Selon les règles de l’UE, le déficit budgétaire des pays ne doit pas dépasser 3% du produit intérieur brut (PIB) tandis que leur dette nationale ne doit pas dépasser 60% du PIB. Les règles ont été suspendues pour faire face aux retombées économiques de la crise des coronavirus, la Commission européenne ayant ouvert mercredi la porte au maintien des règles de déficit sur la glace jusqu’en 2023.

Le Maire ne voulait pas décrire sa proposition comme un assouplissement des contraintes de dépenses existantes.

« Je n’aime pas ce mot. Si vous dites » adoucir « vous tombez immédiatement dans le débat sur le Sud paresseux et le Nord vertueux », a-t-il dit, tout en notant que « nous sommes tous dans le même bateau ».

Il a également déclaré que l’Allemagne, qui était traditionnellement opposée à l’idée d’assouplir les règles de l’UE en matière de déficit, était désormais plus ouverte à une évolution des règles de l’UE et approuvait un certain degré d’intégration budgétaire européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *