L’OMS donne son feu vert au vaccin J&J

L’Organisation mondiale de la santé a répertorié vendredi le vaccin contre le coronavirus Johnson & Johnson pour une utilisation d’urgence, ouvrant la voie à la distribution du vaccin à dose unique dans les pays les plus pauvres.

La liste d’aujourd’hui fait suite au feu vert de l’UE jeudi et signifie que les pays qui devraient recevoir des vaccins via COVAX, le mécanisme de distribution équitable des vaccins contre les coronavirus, pourraient utiliser l’évaluation de l’OMS pour déployer le vaccin Johnson & Johnson. Cependant, pour le moment, les vaccins ne devraient commencer à être déployés via COVAX qu’en juillet, l’OMS déclarant qu’elle travaillait avec l’entreprise pour avancer cette date.

COVAX pourrait recevoir jusqu’à 500 millions de doses, après avoir signé un accord de principe avec Gavi, l’Alliance du Vaccin, en décembre. À l’époque, on s’attendait à ce que 100 millions de doses soient disponibles pour COVAX cette année, Gavi ayant la possibilité d’en commander 100 millions supplémentaires en 2021. Les 300 millions restants seraient disponibles à la commande en 2022.

«Nous espérons que ce nouveau vaccin contribuera à réduire les inégalités vaccinales et non à les aggraver», a déclaré aujourd’hui le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Tedros a également souligné les pénuries de fournitures nécessaires pour fabriquer des vaccins, avertissant que cela «pourrait mettre en danger l’approvisionnement en vaccins de routine pour les enfants».

« Certains pays ont imposé des restrictions légales à l’exportation de fournitures essentielles », a-t-il déclaré. « Cela met des vies en danger dans le monde entier. »

Il s’agit du troisième vaccin à recevoir la liste des utilisations d’urgence de l’OMS, après Oxford / AstraZeneca et Pfizer / BioNTech. COVAX déploie actuellement des doses du vaccin Oxford / AstraZeneca, avec un nombre beaucoup plus restreint de doses BioNTech / Pfizer qui devraient être livrées à une poignée de pays participant à COVAX au premier trimestre.

Le fait que le vaccin soit un régime à dose unique signifie qu’il est beaucoup plus rapide à déployer. Mais un inconvénient est qu’il doit être maintenu à moins 20 ° C pour un stockage à long terme, ce qui «peut s’avérer difficile dans certains environnements», a averti l’OMS. Cependant, le vaccin peut être conservé entre deux et huit degrés pendant trois mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *