Une confrontation avec l’UE se profile avec plus de 30 millions de doses d’AstraZeneca au Royaume-Uni

L’Union européenne est prête pour une confrontation avec le Royaume-Uni sur un stock de vaccins AstraZeneca, qui compterait jusqu’à 30 millions de doses, et convoité par les deux parties pour renforcer les campagnes de vaccination, alors qu’une vague mortelle d’infection menace le continent.

Bruxelles soupçonne la société anglo-suédoise de constituer un stock de vaccin produit dans une usine néerlandaise et terminé en Italie que les responsables estiment à des dizaines de millions de doses en attente de livraison.

La question est de savoir quel contrat vont-ils honorer après que de fortes pénuries de livraisons d’AstraZeneca à l’UE aient ralenti le déploiement du bloc, et que la Grande-Bretagne soit également confrontée à une compression de son approvisionnement que Londres a imputée aux retards de fabrication en Inde.

Il y a eu une vague d’appels téléphoniques entre les capitales sur le sort des doses alors que la Commission européenne élabore des propositions visant à renforcer les contrôles des exportations de vaccins dans le but de renforcer AstraZeneca afin de fournir plus de vaccins.

«Nous nous attendions à des livraisons de centaines [of millions], et nous n’en recevons même pas un quart », a déclaré mardi la négociatrice en chef des vaccins de la commission, Sandra Gallina, aux législateurs.

«Nous avons discuté avec les États membres, et nous avons bien sûr l’intention de prendre des mesures car c’est vraiment une question qui ne peut être laissée sans surveillance. Nous utiliserons tous les outils à notre disposition pour obtenir les doses. »

Permis d’exportation

Dans le cadre des contrôles actuels des vaccins de l’UE, le gouvernement italien et la Commission européenne ont le pouvoir de refuser un permis d’exportation de vaccins si l’entreprise a un contrat non respecté avec l’UE, mais propose de les envoyer à une liste de certains pays, dont la Grande-Bretagne.

Rome avait précédemment refusé un permis pour 250000 doses d’AstraZeneca qui devaient être envoyées en Australie, le seul refus à ce jour dans un système de permis en vertu duquel 41 millions de vaccins Covid-19 ont été exportés du bloc depuis début février, dont un quart. en Grande-Bretagne.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a fait pression sur Paris et Berlin au sujet des doses d’AstraZeneca de fabrication néerlandaise et a proposé un compromis pour les partager, tout en excluant de bloquer l’exportation des composants nécessaires à la production de vaccins Pfizer-BioNTech en tant que mesure de représailles potentielle.

«Nous continuerons à travailler avec des partenaires européens pour assurer le déploiement du vaccin. Tout ce que je peux dire, c’est que nous, dans ce pays, ne croyons pas aux blocages d’aucune sorte, de vaccins ou de matériel vaccinal », a-t-il déclaré aux journalistes. «Ce n’est pas quelque chose dans lequel ce pays rêverait de s’engager et je suis encouragé par certaines des choses que j’ai entendues du continent dans le même sens.»

La Commission européenne devrait proposer un resserrement des contrôles pour permettre de bloquer les exportations vers les pays qui n’exportent pas de vaccins vers l’UE à leur tour, ou qui ont un taux de vaccination plus élevé que l’UE.

Pression politique

Bien que les gouvernements nationaux subissent une forte pression politique en raison du retard des campagnes de vaccination, les opinions sont partagées en ce qui concerne les restrictions à l’exportation, avec une opposition généralisée, notamment de l’Irlande, à toute initiative qui pourrait également avoir un impact négatif sur Moderna et Pfizer, qui n’ont pas connu les mêmes pénuries de livraison.

AstraZeneca n’a pas répondu à une demande de commentaire au moment de la publication.

La société est également dans l’eau chaude aux États-Unis, où des responsables fédéraux de la santé et un conseil de surveillance indépendant l’ont accusée de sélectionner des données pour surestimer l’efficacité de son vaccin dans les résultats de nouveaux essais.

AstraZeneca a publié lundi un communiqué de presse annonçant que son essai américain avait révélé que son vaccin était efficace à 79% pour prévenir Covid-19, qui a fait grimper le cours de son action après la suspension temporaire de son utilisation dans plusieurs pays européens. Mais en quelques heures, un panel indépendant d’experts médicaux, qui supervisait l’essai, a radicalement repoussé l’annonce, accusant la société d’utiliser sélectivement des données pour exagérer un chiffre d’efficacité qui aurait dû être de 69 à 74%.

  • TENA ProSkin Flex Change Avec Ceinture Plus Taille L 30 protections
    Description : Les protections Tena Flex Plus, ont été spécialement conçues pour vous assurer confort et discrétion. Conçu pour les hommes et les femmes, elles conviennent pour les tours de taille mesurant ente 83 et 120 cm. Les protections ont une capacité d'absorption de 1995 ml. Les couches culottes Tena
  • Galaxy Profiles Support pour profilé Galaxy Profiles 8407010 acier (L x l x H) 30 x 100 x 100 mm 1 pc(s)
    Suspension par câble avec câble d'acier avec gaine en PVC pour l'installation professionnelle du profilé LED PO3. Capacité de charge 75 kg....
  • B.Braun B Braun Urimed Bag Plus Poche 1,5L 30 Unités
    Poche à urine vidangeable pour incontinents urinaires équipés de Sondes, fourreaux ( étuis ) péniens, poche d'urétérostomie ( au moyen d'un raccord spécifique présent dans la boîte de poche d'urétérostomie ). Nouvelle poche de recueil munie d'un nouveau bouchon de vidange et d'un voile velours en contact avec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *