L’UE a exporté plus de doses de vaccins que celles administrées à ses citoyens

L’Union européenne a exporté plus de doses de vaccins que celles administrées aux citoyens du bloc, selon de nouveaux chiffres, la part du lion allant au Royaume-Uni.

Le bloc a reçu 88 millions de doses, dont 62 millions ont été distribuées jusqu’à présent, ont montré de nouveaux chiffres publiés par la Commission européenne (CE), alors qu’il a exporté 77 millions de doses à travers le monde, y compris vers l’Amérique du Nord et du Sud, l’Afrique. , Asie, Australie et Nouvelle-Zélande.

Cependant, la plus grande partie des 21 millions de doses a servi à soutenir la campagne de vaccination du Royaume-Uni, selon un responsable de l’UE, un chiffre qui constituerait l’essentiel des quelque 30 millions de doses distribuées jusqu’à présent en Grande-Bretagne.

Les chiffres ont été publiés alors que le bloc se prépare à resserrer les contrôles à l’exportation des vaccins pour permettre aux États membres ou à la CE de refuser les permis d’exportation pour les expéditions qui vont vers des pays avec un taux de vaccination plus élevé que l’UE ou qui n’exportent pas à leur tour vers le bloc.

«L’UE doit s’assurer que les Européens reçoivent une part équitable des vaccins», a déclaré la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

Alors que des doses ont été exportées de l’UE vers les États-Unis et le Royaume-Uni, les dirigeants ont accusé Londres et Washington d’imposer des interdictions de facto sur les exportations de vaccins dans l’autre sens.

Les propositions visant à renforcer les contrôles à l’exportation de l’UE sont controversées, l’Irlande faisant partie d’un groupe d’États membres qui ont exprimé des craintes de risquer des mesures de rétorsion de la part d’autres pays et de mettre en péril des chaînes d’approvisionnement internationales complexes.

Cependant, les partisans soutiennent que la menace de freins devrait être suffisante pour obtenir des résultats, en particulier pour que la société pharmaceutique AstraZeneca, forte de ses armes, fournisse des commandes après avoir considérablement pris du retard.

Production

Les pourparlers de l’UE sur les vaccins sont en cours avec Londres et devraient avoir lieu chaque semaine avec Washington alors que le monde se débat pour une production limitée mais croissante de vaccins Covid-19.

Dans l’ensemble, même avec les pénuries drastiques d’AstraZeneca prises en compte, l’UE devrait recevoir suffisamment de vaccins pour inoculer complètement environ 255 millions de personnes d’ici la fin juin, soit 70% de la population adulte du bloc, les doses étant réparties proportionnellement entre les États membres.

En Irlande, où la population est plus jeune que la moyenne européenne, le quota va plus loin pour couvrir environ 78 pour cent des adultes à ce stade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *