Le régulateur des médicaments enquête sur le premier cas de caillot sanguin irlandais après le jab d’AstraZeneca

Le premier cas irlandais d’un caillot sanguin très rare chez une personne après la vaccination avec le vaccin Covid-19 AstraZeneca est en cours d’investigation chez une femme de 40 ans à Dublin.

La femme est traitée à l’hôpital Mater pour une thrombose du sinus veineux cérébral (CVST), le caillot sanguin dans le cerveau que le régulateur européen des médicaments, l’Agence européenne des médicaments, a conclu cette semaine était peut-être lié au vaccin AstraZeneca.

Elle est en convalescence et devrait sortir du Mater dans les prochains jours après avoir passé une semaine dans un service d’AVC à l’hôpital.

L’organisme de surveillance des médicaments de l’État, l’Autorité de réglementation des produits de santé, a confirmé avoir reçu «un cas d’intérêt associé au vaccin AstraZeneca, qui décrit la CVST, un caillot inhabituel dans le cerveau». Le caillot a été détecté chez une personne qui avait reçu le jab.

Il s’agit du premier cas de caillot sanguin rare après la vaccination avec AstraZeneca jab à être signalé au régulateur. La HPRA mène une enquête plus approfondie.

«Nous suivons ce rapport pour obtenir des détails supplémentaires et pour évaluer s’il est cohérent avec le profil des rares événements de coagulation sanguine qui ont fait l’objet de l’examen de sécurité de l’EMA récemment conclu», a déclaré une porte-parole de la HPRA.

«Ce rapport sera notifié à la base de données de sécurité de l’UE et sera examiné dans le contexte d’une surveillance continue coordonnée par l’EMA.»

La HPRA a déclaré qu’elle ne ferait aucun autre commentaire sur l’affaire pour des raisons de confidentialité. L’hôpital Mater a refusé de commenter en raison de la confidentialité des patients.

La sœur de la Dublinoise, qui a demandé que son identité soit protégée, a contacté l’europe-infos.fr au sujet du cas de sa sœur parce qu’elle était une femme en bonne santé de 40 ans qui souffrait de graves maux de tête et a dû être hospitalisée après avoir reçu le vaccin AstraZeneca le mois dernier. .

Le patient travaille dans les services de santé. Sa sœur a déclaré que le personnel médical de l’hôpital Mater lui avait dit qu’elle était la première personne de l’État à souffrir de ce caillot sanguin rare après la vaccination avec le vaccin AstraZeneca.

« Pour être honnête avec vous, ça a été horrible la semaine dernière, donc je pense juste qu’il faut dire qu’il y a un cas en Irlande », a déclaré la sœur.

Elle a déclaré que sa sœur était «horriblement malade» avec des symptômes pseudo-grippaux et qu’elle était alitée pendant deux jours après avoir reçu sa première dose de vaccin dans un hôpital de Dublin le mois dernier.

«Après les deux jours, elle ne se sentait pas complètement à l’aise. Le samedi, dimanche 28 et 29 mars, elle a commencé à développer ces maux de tête et nous étions tous en train de dire que c’était un peu de stress, de migraine, des trucs comme ça, mais ça ne disparaîtrait tout simplement pas », a-t-elle déclaré.

«Mardi, son visage a commencé à se gonfler et à enfler. Elle a eu un rendez-vous avec le médecin pour jeudi matin et le médecin a dit que je n’aime pas votre apparence et l’a envoyée directement à l’hôpital Mater, où elle a été admise.

La proche a déclaré que sa sœur avait été informée qu’elle serait sans travail pendant trois mois, qu’elle ne pourrait pas conduire pendant six semaines et qu’elle devrait vivre avec un parent pendant plusieurs semaines ou mois pour des raisons d’observation.

«La gravité de cette situation est énorme», a-t-elle déclaré.

Mardi, l’EMA a conclu qu’il y avait un lien possible entre le vaccin AstraZeneca Covid-19 et de rares caillots sanguins dans le cerveau chez les personnes qui ont reçu le vaccin.

Malgré cette découverte, l’agence de réglementation de l’UE a quand même conclu que les avantages globaux de ce «vaccin hautement efficace pour protéger les receveurs de la maladie grave Covid-19, de l’hospitalisation et du décès l’emportent sur les risques de cet événement très rare.

Mercredi, la HPRA a déclaré avoir été informée de 2 800 rapports d’effets secondaires suspectés associés au vaccin AstraZeneca sur 204 270 doses administrées.

Quelque 18 de ces rapports décrivaient «des caillots sanguins ou des événements éventuellement associés à des caillots sanguins» mais aucun n’était à ce stade «de la nature des très rares caillots sanguins préoccupants», y compris la thrombose du sinus veineux cérébral, selon le régulateur.

Le vaccin AstraZeneca constitue un élément clé du programme gouvernemental de vaccination contre Covid-19, représentant un cinquième des doses prévues à administrer en avril, mai et juin.

Le vaccin est actuellement administré aux travailleurs de la santé et aux personnes âgées de 16 à 69 ans souffrant de problèmes de santé sous-jacents et présentant un risque très élevé de Covid-19.

Le Royaume-Uni a décidé d’offrir aux personnes âgées de moins de 30 ans un vaccin Covid-19 alternatif au vaccin AstraZeneca suite aux preuves le liant à des caillots sanguins rares.

Le Comité consultatif national de l’immunisation s’est réuni jeudi pour examiner les conclusions de l’EMA. Il consulte des collègues de l’UE et examine si des conseils supplémentaires sur l’utilisation du vaccin devraient être adressés au ministère de la Santé, le cas échéant.

  • Love bar Après-shampoing solide détoxifiant & régulateur la bergamote et au citron vert Apres-shampoing Solide
    L'après-shampoing Love Bar est très concentré et riche en ingrédients naturels et en huiles essentielles. Il permet de réguler le sébum et purifie le cuir chevelu. Vos cheveux sont faciles à démêler grâce à leur aspect doux et soyeux.
  • DELTA DORE Régulateur modulaire avec régulation sur température extérieure en simple ou double pente pour plancher à accumulation 125
    Ce régulateur modulaire Delta 125 N Delta Dore permet le pilotage d'un plancher à accumulation ou chauffage accumulateur via des contacteurs de puissance. Ce produit Delta Dore fonctionne aussi bien en simple qu'en double pente. Le régulateur modulaire Delta 125 N vous assure une régulation de votre chauffage
  • DELTA DORE Régulateur modulaire sur tableau électrique pour plancher à accumulation de chaleur DELTA 125 N
    RÉGULATEUR MODULAIRE POUR PLANCHER À ACCUMULATION regulateur digital temp ext double pente DELTA 125 N DELTA DORE 6002004 Pilotage d'un plancher à accumulation ou chauffage accumulateur via des contacteurs de puissance Régulateur sur température extérieure pour chauffage électrique Fonctionne en simple ou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *