Épidémie de coronavirus à l’école de Bray dans la controverse sur le vaccin à l’hôpital Beacon

L’école St Gerard à Bray, Co Wicklow, qui était au centre de la controverse sur la vaccination des enseignants, a été touchée par une épidémie de Covid-19.

Un certain nombre d’enseignants auraient été testés positifs pour le virus ces derniers jours, tandis que trois autres membres du personnel ont été identifiés comme des contacts étroits et ont été invités à s’auto-isoler.

Plusieurs autres collègues enseignants ont eu des tests de précaution Covid le week-end, qui sont revenus avec des résultats négatifs.

De plus, deux cas positifs parmi les étudiants ont été récemment identifiés par le HSE.

Tom Geraghty, directeur de St Gerard’s, a déclaré à l’europe-infos.fr que les lycées et les collèges restent pleinement opérationnels et que les enseignants identifiés comme des contacts étroits continuent à dispenser des cours depuis chez eux comme d’habitude à leurs élèves.

La population scolaire entre les écoles primaires et secondaires est de 800 élèves et elle emploie plus de 100 personnes.

M. Geraghty a confirmé que «quelques» enseignants ont été testés positifs et que la principale préoccupation de l’école est le «bien-être des personnes atteintes de Covid et leur rétablissement».

L’école a fait l’objet de critiques le mois dernier après qu’il est apparu que 20 de ses membres du personnel avaient reçu des vaccins Covid-19 à l’hôpital Beacon.

Dans une lettre subséquente aux parents du conseil scolaire, il a déclaré qu’il «s’excusait sincèrement» pour son rôle dans la controverse sur la vaccination.

Cependant, il a déclaré qu’aucune personne agissant au nom de l’école n’a demandé un accès précoce aux vaccins.

L’école a déclaré qu’elle avait été approchée par le PDG de l’hôpital Beacon et a été assurée que l’utilisation des vaccins afin d’éviter le gaspillage était autorisée par le HSE.

Il a déclaré que le fait que le conseil d’administration du Beacon ait confirmé par la suite que la décision d’offrir les vaccins n’était pas conforme aux directives de séquençage mises en place par le HSE était «profondément préoccupant».

Des soirées

Dans un autre développement, les étudiants ont été exhortés à éviter d’assister à des rassemblements sociaux ou à des fêtes afin de s’assurer que les étudiants de Leaving Certificate sont en mesure de passer leurs examens.

Pobalscoil na Tríonóide à Youghal, Co Cork, a été contraint de fermer plus tôt cette semaine après une épidémie, qui était liée à une fête d’anniversaire dans la région. Quinze étudiants ont été testés positifs pour Covid-19 à ce jour.

L’école a fermé lundi pour une évaluation publique détaillée des risques et a rouvert mardi.

Dans un message adressé aux parents, l’école a demandé que les enfants ne soient pas autorisés à assister à des fêtes ou à des rassemblements sociaux jusqu’à ce qu’un avis de santé publique soit émis selon lequel il est sécuritaire de le faire.

«Les élèves, les enseignants et le personnel de l’école ont fait d’énormes sacrifices au cours de cette dernière année, mais pour assurer la sécurité de notre communauté scolaire, garder notre école ouverte et permettre aux examens du Leaving Certificate de se dérouler, nos efforts doivent se poursuivre,» l’école mentionné.

Il a ajouté: «Nous faisons tous de notre mieux pour nous assurer que notre école reste ouverte et demeure un lieu sûr où apprendre et travailler. Cependant, les actions de quelques-uns pourraient compromettre ces efforts et, ce faisant, compromettre le déroulement des examens du Leaving Certificate. »

Une école secondaire à Nenagh, dans le comté de Tipperary, restera fermée jusqu’au 4 mai à la suite d’une importante épidémie de Covid-19.

Tous les 570 étudiants, ainsi que le personnel enseignant de St Joseph’s CBS se sont vus proposer des tests de dépistage par le HSE.

Dans une lettre aux parents de l’école, le HSE a indiqué que «les fêtes et les grands rassemblements sociaux ne sont pas autorisés sous les restrictions actuelles. Ces rassemblements peuvent malheureusement contribuer à la propagation du Covid-19 parmi les enfants, les jeunes et par la suite les écoles. »

Épidémies

Dans l’ensemble, les épidémies de Covid-19 dans les écoles et les crèches ont fortement augmenté la semaine dernière, selon les derniers chiffres.

Le nombre d’épidémies dans les écoles a été multiplié par six en une semaine, à 31 la semaine dernière contre cinq la semaine précédente, selon le dernier rapport hebdomadaire du Centre de surveillance de la protection de la santé (HPSC). Les éclosions de garde d’enfants ont doublé, passant de 11 à 22.

Cependant, les derniers chiffres HSE montrent également que les taux de positivité pour Covid-19 parmi les contacts étroits dans les écoles la semaine dernière sont restés faibles.

Le rapport hebdomadaire des tests HSE du 18 au 24 avril montre que des cas positifs ont été identifiés dans 183 écoles la semaine dernière.

Le dépistage d’un peu plus de 4 600 contacts étroits dans les écoles à la suite de ces cas a abouti à un total de 116 autres cas positifs.

Cela équivaut à des taux de positivité de 2,4% au primaire, 2,5% au secondaire et 8,8% dans l’éducation spéciale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *