Le critique du Kremlin Alexei Navalny comparaît devant le tribunal après une grève de la faim

Le critique emprisonné du Kremlin, Alexei Navalny, a comparu jeudi par liaison vidéo devant un tribunal de Moscou lors de sa première apparition publique depuis la fin d’une grève de la faim de trois semaines, qui, selon ses alliés, l’a poussé au bord de la mort.

Navalny a mis fin à sa grève de la faim le 23 avril sur les conseils de ses propres médecins, qui ont déclaré que des tests effectués par des médecins civils avaient indiqué que sa vie était en danger. Une manifestation nationale exigeant des soins médicaux appropriés pour Navalny la même semaine a fait descendre des dizaines de milliers de Russes dans les rues.

S’adressant à sa femme Yulia dans la salle d’audience jeudi, un Navalny maigre et rasé a déclaré qu’il suivait un régime strict de porridge, mais n’avait jusqu’à présent pas réussi à convaincre la direction de la prison de lui donner des légumes frais. «Ils demandent probablement à Poutine», a-t-il plaisanté. Un avocat de Navalny a déclaré que le politicien de l’opposition avait perdu 22 kilos depuis son emprisonnement.

Navalny a qualifié le président russe Vladimir Poutine d ‘«empereur nu» qui voulait «continuer à gouverner jusqu’à la fin et se moque complètement du pays».

Navalny a été condamné à plus de deux ans et demi de prison en février pour avoir violé les conditions de la libération conditionnelle liées à une condamnation antérieure pour détournement de fonds. L’affaire entendue jeudi est distincte et concerne une accusation selon laquelle il aurait insulté un ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale.

Navalny a nié les actes répréhensibles dans l’affaire de détournement de fonds et a rejeté l’accusation selon laquelle il avait insulté l’ancien combattant. Navalny et ses partisans considèrent les deux cas comme politiquement motivés, une position que l’UE a soutenue.

La dernière apparition du politicien de l’opposition devant le tribunal intervient alors que des nuages ​​sombres continuent de se rassembler sur le mouvement politique populaire qu’il a passé près d’une décennie à construire.

Jeudi, devant un autre tribunal de Moscou, les autorités ont tenu une audience à huis clos pour déterminer si les groupes affiliés à Navalny – longtemps considérés comme le plus fort opposant politique de Poutine – devaient être qualifiés d’organisations «extrémistes».

Si tel est le cas, ce qui semble très probable, alors les groupes subiraient le même traitement juridique que les organisations terroristes telles qu’al-Qaïda.

Parmi les groupes ciblés figurent les bureaux de campagne politique de Navalny dans tout le pays et la Fondation anti-corruption (FBK), qui a publié plus tôt cette année une enquête vidéo virale sur un somptueux palais prétendument construit pour Poutine.

Si les groupes sont désignés comme extrémistes, alors les employés et les bénévoles qui travaillent pour eux – ainsi que les Russes ordinaires qui aident à financer ou à partager des informations à leur sujet – risqueraient des poursuites pénales et pourraient encourir jusqu’à 10 ans de prison.

Les groupes liés à Navalny ont déjà été interdits de partager des informations en ligne, d’organiser des rassemblements et d’accéder à leurs fonds avant une audience principale sur l’affaire d’extrémisme présumé prévue le 17 mai.

L’allié de Navalny, Leonid Volkov, actuellement en exil, a annoncé jeudi la fermeture de dizaines de bureaux régionaux de campagne, officialisant un démantèlement des réseaux de Navalny qui a commencé à la mi-avril lorsque les autorités ont lancé l’affaire de l’extrémisme.

« Maintenir le travail du réseau de quartiers généraux de Navalny dans sa forme actuelle est impossible: cela entraînerait des condamnations pénales pour ceux qui travaillent au siège, qui collaborent avec eux et pour ceux qui les aident », a déclaré Volkov dans un message sur les réseaux sociaux. «Cela fait mal et c’est triste, mais malgré tout, je reste optimiste», a-t-il déclaré.

Volkov a ajouté que les politiciens et les volontaires de l’opposition continueraient à se battre pour la cause de Navalny avant les élections législatives de septembre.

La condamnation de Navalny en février est intervenue peu de temps après son retour d’Allemagne en Russie, où il avait été soigné pour les effets d’un empoisonnement après avoir été exposé à un agent neurotoxique, une attaque qu’il a imputée à Poutine. Le Kremlin a nié toute implication, mais l’UE et les États-Unis ont tous deux sanctionné la Russie à ce sujet.

L’équipe de Navalny a également déclaré jeudi que les autorités russes avaient lancé une nouvelle procédure contre lui pour avoir fondé ce qu’elles ont décrit comme une organisation à but non lucratif qui «porte atteinte aux droits des citoyens».

Son allié Volkov et le chef du FBK Ivan Zhdanov, également en exil, ont également été cités comme suspects dans cette affaire.

  • Anita Soutien-gorge post-opératoire ouvert devant Lynn noir - sans armature - Noir - Taille : S - Blancheporte
    Un soutien-gorge à la compression légère qui pense particulièrement à votre confort après une opération : ce modèle tout en douceur Anita Care® Lynn se zippe facilement devant et s'adapte parfaitement aux prothèses. - Couleur noir - Taille S - COMPOSITION • 92% polyamide, 8% élasthanne DÉTAILS • Soutien-gorge post-opératoire Anita Care® Lynn • Compression légère s'adaptant parfaitement aux besoins des seins récemment opérés • Bonnets en mousse pour une poitrine modelée et bien soutenue : amovibles pour vous permettre de glisser une prothèse de chaque côté • Matière qui s'adapte parfaitement aux formes • Doublure ultra-douce au confort idéal après une chirurgie • Ouverture zippée devant facile et pratique, constituée d'un crochet et d'une patte intérieure protégeant la peau • Bretelles réglables au dos • Ce produit est certifié STANDARD 100 by OEKO-TEX®. Ce label contribue à une sécurité du produit efficace et élevée, au-delà des exigences en vigueur sur le plan national et international. ENTRETIEN • Lavable en machine, programme délicat Photos retouchées.
  • Anita Soutien-gorge post-opératoire ouvert devant Lynn noir - sans armature - Noir - Taille : XL - Blancheporte
    Un soutien-gorge à la compression légère qui pense particulièrement à votre confort après une opération : ce modèle tout en douceur Anita Care® Lynn se zippe facilement devant et s'adapte parfaitement aux prothèses. - Couleur noir - Taille XL - COMPOSITION • 92% polyamide, 8% élasthanne DÉTAILS • Soutien-gorge post-opératoire Anita Care® Lynn • Compression légère s'adaptant parfaitement aux besoins des seins récemment opérés • Bonnets en mousse pour une poitrine modelée et bien soutenue : amovibles pour vous permettre de glisser une prothèse de chaque côté • Matière qui s'adapte parfaitement aux formes • Doublure ultra-douce au confort idéal après une chirurgie • Ouverture zippée devant facile et pratique, constituée d'un crochet et d'une patte intérieure protégeant la peau • Bretelles réglables au dos • Ce produit est certifié STANDARD 100 by OEKO-TEX®. Ce label contribue à une sécurité du produit efficace et élevée, au-delà des exigences en vigueur sur le plan national et international. ENTRETIEN • Lavable en machine, programme délicat Photos retouchées.
  • palm angels T-shirt avec imprimé sur le devant et à l’arrière - Rose
    Palm Angels était à l'origine un projet créatif du directeur artistique de Moncler, Francesco Ragazzi, qui voulait dépeindre la scène américaine du skateboard à travers la photographie. Ce projet a abouti à une collection de prêt-à-porter qui a été saluée par la critique. Palm Angels est maintenant devenue une marque à succès et les collections de cette marque se caractérisent par l'utilisation d'imprimés, de designs décontractés et d'une touche de glamour italien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *