L’UE parvient à un accord avec les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique

AccueilActualitésL'UE parvient à un accord avec les pays d'Afrique, des Caraïbes et...

L’UE parvient à un accord avec les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique

Les négociateurs ont conclu un accord politique jeudi sur un nouveau traité de 20 ans qui définira largement les relations entre les 27 pays membres de l’UE et 79 nations appartenant à l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.

Le nouveau traité remplacera l’Accord de Cotonou, qui a été promulgué en 2000 dans le but de réduire la pauvreté et d’aider à intégrer les pays ACP dans l’économie mondiale. Le texte de l’accord doit encore être finalisé et ratifié, mais une fois achevé, il établira un cadre pour les liens entre les pays d’une population totale de plus de 1,5 milliard d’habitants.

L’accord se concentre sur six grands domaines: les droits de l’homme, la démocratie et la gouvernance; Sécurité; développement humain et social; durabilité environnementale et changement climatique; une croissance durable; et migration et mobilité.

En prévision de l’accord politique, les membres du Parlement européen ont averti mercredi qu’ils bloqueraient le traité à moins qu’il ne contienne des dispositions accordant un plus grand rôle de contrôle aux parlementaires de chaque bloc.

«Nous envoyons un message clair à la Commission: une dimension parlementaire avec un réel rôle consultatif pour l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE ainsi qu’au niveau régional est une condition non négociable pour le Parlement européen afin de donner son approbation à un nouvel accord », a déclaré Tomas Tobé, un député suédois du Parti populaire européen de centre-droit, dans un communiqué.

Un haut responsable de l’UE impliqué dans les pourparlers a déclaré que les négociateurs travaillaient pour répondre aux demandes.

“Le Parlement européen n’est en effet pas pleinement convaincu”, a déclaré le responsable. «Nous discutons toujours avec le Parlement européen pour voir s’il y a, disons encore, des ajustements à faire qui pourraient clarifier, qui rassureraient.

Sous la direction de la présidente de la Commission Ursula von der Leyen et du président du Conseil Charles Michel, l’UE s’est tournée vers l’Afrique dans le but de renforcer les relations et de promouvoir le multilatéralisme.

Dans un communiqué, la commissaire de l’UE pour les partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, a déclaré: «L’accord d’aujourd’hui marque un pas vers une nouvelle ère pour l’UE, l’Afrique, les Caraïbes et le Pacifique.»

- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici