Coronavirus: 13 nouveaux décès et 456 nouveaux cas signalés dans l’État

AccueilActualitésCoronavirus: 13 nouveaux décès et 456 nouveaux cas signalés dans l'État

Coronavirus: 13 nouveaux décès et 456 nouveaux cas signalés dans l’État

Il y a eu 456 nouveaux cas de Covid-19 et 13 autres décès signalés dans l’État samedi. Le nombre élevé de cas confirmés quotidiennement est dû à un problème informatique qui a conduit à une sous-déclaration du nombre de nouveaux cas ces derniers jours. Cela signifie qu’une cohorte de cas confirmés des derniers jours n’a été ajoutée au total national que samedi.

Le problème technique est survenu jeudi et a maintenant été résolu, et l’équipe nationale d’urgence de santé publique (Nphet) a déclaré que le retard dans le téléchargement des numéros de cas n’avait aucun impact sur la gestion des cas ou la recherche des contacts.

Il y a maintenant eu un total de 2 099 décès liés au Covid-19 dans l’État et 73 948 cas confirmés.

Sur les 456 signalés au Centre de surveillance de la protection de la santé (HPSC) samedi, 219 étaient des hommes et 235 des femmes.

L’âge médian des cas était de 39 ans et 59% avaient moins de 45 ans.

Au total, 197 étaient à Dublin, 37 à Donegal, 33 à Limerick, 21 à Louth et 20 à Kilkenny. Les 148 cas restants ont été répartis dans 21 autres comtés.

Il y avait 231 patients Covid-19 à l’hôpital samedi à 14 heures, dont cinq admis au cours des dernières 24 heures. Quelque 28 patients sont en soins intensifs.

Le taux d’incidence national à 14 jours est de 80,9, avec 3 850 cas dans les deux semaines jusqu’au 4 décembre.

Le Donegal continue d’avoir l’incidence la plus élevée du pays, avec 219,9 cas pour 100 000 habitants. Louth a le deuxième taux d’incidence le plus élevé avec 160,6, suivi de Kilkenny (159,2), Limerick (147,8) et Monaghan (122,2). Leitrim a le taux d’incidence le plus bas du virus à 12,5 pour 100 000.

Réouverture

Cela intervient alors que les restaurants et les gastropubs ouvrent pour leur premier samedi soir pour les repas à l’intérieur dans les deux mois suivant la levée des restrictions de niveau 5 avec des rapports sur une augmentation des réservations et une disponibilité limitée. Les repas en salle ont repris vendredi avec un commerce fort.

C’était aussi le premier samedi depuis la réouverture des magasins non essentiels et il y avait des foules et des files d’attente dans de nombreuses rues commerçantes et dans les centres commerciaux. Dans le cadre de la réouverture, le gouvernement a conseillé au public de se couvrir le visage dans les rues bondées. Gardaí à Dublin a déclaré samedi qu’ils «effectuaient des patrouilles à haute visibilité dans toute la ville pour s’assurer que tout le monde se sent en sécurité ce Noël».

Vendredi, le médecin-chef adjoint, le Dr Ronan Glynn, a exhorté les gens à partir ce week-end à tout mettre en œuvre pour rester en sécurité. «Planifiez à l’avance, rencontrez-vous à l’extérieur lorsque cela est possible et réduisez vos contacts au minimum. Évitez les espaces encombrés ou mal ventilés et partez si votre environnement ne semble pas en sécurité. »

Le président du groupe de modélisation Nphet a déclaré samedi que les données suggéraient que le contact social sur les lieux de travail, l’hospitalité et les rassemblements privés avaient «semé» la deuxième vague de cas de Covid-19 à travers le pays.

Le professeur Philip Nolan a écrit sur Twitter que les épidémies domestiques étaient un effet et non une cause.

«Ils sont motivés par le niveau de maladie dans la communauté. Ils sont souvent une impasse pour la transmission virale. Le virus pénètre dans la communauté, se transmet à l’intérieur de la maison, mais souvent ne sort pas et se propage davantage.

Irlande du Nord

Pendant ce temps, sept autres décès liés au coronavirus ont été signalés samedi par le ministère de la Santé d’Irlande du Nord.

Le département a également enregistré 451 tests positifs pour Covid-19, portant le nombre total depuis le début de la pandémie à 54 628. Le nombre total de personnes décédées avec le virus est de 1039, selon le département.

Les 25000 premières doses de vaccin contre le coronavirus sont arrivées dans le pays vendredi avant le début du programme de vaccination la semaine prochaine.

Il est entendu que le premier destinataire sera un vaccinateur qui est également impliqué dans l’administration du déploiement du vaccin. Ils doivent recevoir le coup mardi matin.

Le vaccin Pfizer / BioNTech Covid-19 sera dans un premier temps utilisé pour inoculer les équipes de plus de 800 vaccinateurs, suivies par des groupes prioritaires, en commençant par les agents de santé et de soins sociaux de première ligne. – Rapports supplémentaires: PA

- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici