L’Allemagne envisage le coup d’envoi de la vaccination contre le coronavirus le 27 décembre

Les ministres allemands de la Santé au niveau national s’attendent à ce que l’effort de vaccination contre les coronavirus à travers le pays commence le 27 décembre, selon le ministre de la Santé Jens Spahn.

La conférence des ministres, actuellement présidée par l’État de Berlin, a été informée mercredi par Spahn de l’approbation et de la livraison attendues du vaccin, développé par Pfizer et BioNTech.

Cette date signifierait que les premiers patients en Allemagne recevraient le vaccin moins d’une semaine après son approbation prévue par l’Agence européenne des médicaments (EMA), qui devrait être donnée lundi prochain.

L’approbation, qui a déjà eu lieu dans des pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni, devait initialement durer jusqu’à Noël dans l’UE, mais elle a été déplacée au milieu de la pression croissante pour une approbation plus rapide.

Jeudi matin, la ministre de l’Education Anja Karliczek, en charge de la recherche et du développement, a insisté à la télévision allemande sur le fait que « le vaccin est digne de confiance ».

« La procédure d’approbation a été caractérisée par les mêmes standards élevés classiques que nous connaissons en Europe », a-t-elle déclaré. « Nous n’avons fait aucun compromis. »

L’Allemagne envisage de coordonner avec six pays de l’UE, ainsi que la Suisse, le déploiement du jab.

Cet article fait partie de POLITICOService de police premium: Pro HealthCare. De la tarification des médicaments, de l’EMA, des vaccins, de la pharmacie et plus encore, nos journalistes spécialisés vous tiennent au courant des sujets qui guident l’agenda de la politique de santé. Email [email protected] pour un essai gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *