AccueilActualitésLa police française met fin à une rave de trois jours

La police française met fin à une rave de trois jours


Une rave de trois jours tenue dans un hangar abandonné du nord de la France s’est terminée samedi matin après l’arrivée de la police pour disperser les fêtards.

La fête illégale – organisée à Lieuron en Bretagne – a commencé le 31 décembre et s’est prolongée dans la nouvelle année, selon Le Monde.

Une vidéo prise de l’événement montre de jeunes fêtards dansant sur de la musique techno sans tenir compte de la distanciation sociale. Le décompte officiel a estimé le nombre de fêtards vendredi à environ 2500 personnes.

Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin tweeté que le rassemblement a été interrompu sans violence. La police a infligé des amendes lorsque les gens quittaient le parti, a-t-il ajouté.

Darmanin a convoqué vendredi soir une réunion des membres du Cabinet pour discuter de la manière de gérer la situation.

Selon la préfecture locale, il y a eu des affrontements avec les autorités et une voiture de police a été incendiée.

Des fêtards interrogés par l’AFP ont déclaré qu’ils voulaient échapper un peu à l’emprisonnement et se sentir libres. Les organisateurs de la rave avaient fourni des couvertures électriques et installé des stands de nourriture.

Les habitants du petit village de Lieuron ont été surpris par le grand rassemblement, l’un d’eux le décrivant comme «surréaliste».

Florian Bachelier, député représentant la région d’Ille-et-Vilaine où se trouve Lieuron, a qualifié le rassemblement de «honteux» dans un tweeter.

«L’Etat doit rétablir l’ordre public immédiatement», a-t-il déclaré.

La régie régionale de la santé de Bretagne, qui a fourni des masques et des tests de coronavirus aux fêtards, leur conseille de s’isoler.

- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img
error: Content is protected !!