Le Royaume-Uni fait grève un accord avec des entreprises de données pour aider les enfants à verrouiller

AccueilActualitésLe Royaume-Uni fait grève un accord avec des entreprises de données pour...

Le Royaume-Uni fait grève un accord avec des entreprises de données pour aider les enfants à verrouiller

Le gouvernement britannique a conclu un accord de données avec les fournisseurs de téléphonie mobile afin que les enfants défavorisés puissent accéder aux ressources de l’école lors d’un nouveau verrouillage national.

À la suite de la pression de l’opposition et d’un organisme de surveillance indépendant pour obtenir l’aide des entreprises de données, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé qu’un accord avait été conclu avec les principales entreprises de téléphonie mobile pour fournir un accès gratuit aux sites d’apprentissage.

«Nous avons établi un partenariat avec certains des principaux opérateurs de téléphonie mobile du Royaume-Uni pour fournir des données mobiles gratuites aux familles défavorisées afin de faciliter l’accès aux ressources éducatives», a-t-il déclaré à la Chambre des communes. «Et je suis très reconnaissant à EE, Three, Tesco Mobile, Smarty, Sky Mobile, Virgin Mobile et Vodafone d’avoir soutenu cette offre.»

Il a fait ces commentaires après que les députés ont été rappelés au parlement après leur prolongation de congé de Noël pour débattre et voter sur un nouveau verrouillage national en Angleterre qui est entré en vigueur mercredi matin.

Les écoles ont été fermées dans le cadre du verrouillage, qui pourrait durer trois mois, faisant craindre que les enfants des ménages à faible revenu ne puissent pas apprendre les ressources en ligne sans avoir à payer d’énormes factures.

La commissaire aux enfants pour l’Angleterre, Anne Longfield, avait appelé les entreprises à large bande à «intensifier», tandis que le chef de l’opposition du parti travailliste Keir Starmer avait également exhorté les entreprises de technologie à aider.

Le parti d’opposition a déclaré que les sites Web éducatifs devraient être «détaxés» par les fournisseurs de services Internet et exonérés de frais de données mobiles pour éviter de «faire payer les familles défavorisées hors de l’éducation».

Cet article fait partie de POLITICOCouverture de la police premium Tech: Pro Technology. Notre journalisme d’expert et notre suite d’outils de renseignement politique vous permettent de rechercher, suivre et comprendre de manière transparente les développements et les parties prenantes qui façonnent la politique technologique de l’UE et conduisent les décisions ayant un impact sur votre secteur. Email [email protected] avec le code «TECH» pour un essai gratuit.

- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici