in

La Russie et le Royaume-Uni renforcent leur présence en mer Noire au milieu de la dernière dispute en Ukraine

La Russie et la Grande-Bretagne envoient toutes deux des navires de guerre en mer Noire alors que les tensions entre Moscou et l’Ukraine mijotent après les expulsions de diplomates en duel ce week-end.

Moscou a déployé samedi deux navires de guerre à travers le Bosphore et envoie des navires plus petits supplémentaires de ses flottes caspienne et baltique, tous destinés à renforcer sa présence en mer Noire, selon Reuters et les médias russes.

Ces mouvements s’ajoutent à l’accumulation massive de troupes russes le long de sa frontière avec l’Ukraine ces dernières semaines, faisant craindre une éventuelle invasion. La Russie a annexé la région ukrainienne de Crimée en 2014, et les escarmouches se sont poursuivies à un faible niveau le long de la frontière depuis lors.

Les alliés occidentaux se sont ralliés à l’Ukraine au sujet de l’agression militaire de Moscou, mais se sont abstenus de s’engager à fournir une aide militaire supplémentaire ou des sanctions.

Pour sa part, le Royaume-Uni prévoit de déployer des navires dans la région le mois prochain dans le but de souligner le soutien à Kiev, selon le Sunday Times. Et la semaine dernière, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, et le secrétaire d’État américain Anthony Blinken ont fermement soutenu l’Ukraine, sans indiquer les mesures qu’ils pourraient prendre pour contrecarrer le comportement de la Russie.

Le président américain Joe Biden a renoncé à envoyer deux navires de guerre dans la mer Noire à la suite des protestations de la Russie.

Lors de la dernière flambée entre Moscou et Kiev ce week-end, les services de sécurité russes ont accusé samedi un diplomate ukrainien d’avoir tenté d’accéder à des bases de données locales confidentielles des forces de l’ordre à Saint-Pétersbourg, incitant les autorités à expulser l’envoyé.

L’Ukraine a rapidement rejeté les demandes.

“Nous rejetons absolument les accusations portées contre l’officier consulaire”, a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine dans un communiqué envoyé par courrier électronique, ajoutant que cette décision montrait que la Russie choisissait une “ligne d’hostilité”.

En réponse, un haut diplomate de l’ambassade de Russie à Kiev a eu 72 heures à compter de lundi pour quitter le pays, a déclaré le porte-parole.

Pendant ce temps, le président ukrainien Volodymyr Zelenskiy a tenté de mobiliser le soutien international alors qu’il navigue dans la crise potentielle. Vendredi à Paris, Zelenskiy a appelé à de nouveaux pourparlers à quatre entre la Russie, l’Ukraine, la France et l’Allemagne dans le format dit normand pour discuter de la situation. Les conseillers diplomatiques des quatre pays doivent se réunir lundi.

Eddy Wax a contribué au reportage.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Prévoyez de réduire l’accent mis sur les examens finaux “ stressants ” dans les réformes Leaving Cert

“ Mon fils de 10 ans regarde du porno sur la tablette familiale ”