Le Parlement européen soutient l’accord commercial sur le Brexit et salue la «  nouvelle ère  »

L’accord commercial post-Brexit entre l’UE et le Royaume-Uni a franchi son dernier obstacle après que le Parlement européen a voté à une écrasante majorité pour le soutenir.

Les eurodéputés de Bruxelles ont donné leur accord à l’accord par 660 voix contre 5, avec 32 abstentions.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s’est félicitée du vote et a déclaré que l’accord de commerce et de coopération «marque le fondement d’un partenariat solide et étroit avec le Royaume-Uni».

Reconnaissant les préoccupations de l’UE concernant l’approche du Premier ministre britannique à l’égard des accords avec Bruxelles, elle a averti que «une mise en œuvre fidèle est essentielle».

Le Royaume-Uni et l’UE sont en désaccord sur la manière dont le précédent accord de divorce du Brexit est mis en œuvre en Irlande du Nord.

Il reste quelques formalités à accomplir avant la

l’accord conclu par M. Johnson et l’UE la veille de Noël l’année dernière est finalement ratifié.

M. Johnson a déclaré: «Cette semaine est la dernière étape d’un long voyage, assurant la stabilité de nos nouvelles relations avec l’UE en tant que partenaires commerciaux vitaux, alliés proches et égaux souverains.

«Le moment est venu d’envisager l’avenir et de construire une Grande-Bretagne plus mondiale.»

Le ministre britannique du Brexit, David Frost, a déclaré que le vote était un «moment important».

«Le vote d’aujourd’hui apporte la certitude et nous permet de nous concentrer sur l’avenir», a déclaré M. Frost.

«Il y aura beaucoup de choses sur lesquelles nous et l’UE travaillerons ensemble dans le cadre du nouveau conseil de partenariat et nous nous engageons à travailler pour trouver des solutions qui fonctionnent pour nous deux.

«Nous nous efforcerons toujours d’agir dans cet esprit positif, mais nous défendrons toujours nos intérêts lorsque nous le devons – en tant que pays souverain en plein contrôle de notre propre destin.»

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a déclaré que l’approbation de l’accord «marque un pas en avant majeur» dans les relations entre le Royaume-Uni et l’UE et «ouvre une nouvelle ère».

Il a déclaré que Bruxelles travaillera de manière constructive avec le Royaume-Uni en tant qu ‘«ami et partenaire important».

-PENNSYLVANIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *