Les députés condamnent la loi polonaise sur l’avortement

Le Parlement européen a adopté jeudi à une écrasante majorité une résolution qui « condamne fermement » le récent resserrement des règles sur l’avortement en Pologne et exhorte le gouvernement à « s’abstenir de toute nouvelle tentative » de restreindre les droits des femmes à la santé sexuelle et reproductive.

Au total, 455 députés ont voté en faveur de la résolution (avec 145 contre) « sur l’interdiction de facto du droit à l’avortement en Pologne », des semaines après que des millions de manifestants sont descendus dans la rue pour protester contre une décision du Tribunal constitutionnel du pays. que les avortements pour des raisons d’anomalie fœtale violent la constitution polonaise.

La résolution de jeudi n’est pas contraignante, mais les députés veulent exercer une pression supplémentaire sur le gouvernement polonais, qui est déjà soumis à quatre procédures d’infraction de l’UE et à une procédure de l’article 7 pour adopter des réformes qui portent atteinte à l’indépendance de la justice.

La résolution notait que la décision polonaise «met la santé et la vie des femmes en danger» et «ne protège pas la dignité inhérente et inaliénable des femmes». Il «exhorte vivement le parlement et les autorités polonais à s’abstenir de toute nouvelle tentative de restreindre les droits des filles et des femmes à la santé sexuelle et reproductive».

Il décrit également le déni des droits reproductifs des femmes comme une « violence sexiste », pointe les « jusqu’à 30 000 femmes polonaises » qui ont fui le pays pour se faire avorter, la « peur et la pression » mises en avant par les autorités médicales qui « préfèrent ne pas être associé aux procédures d’avortement »et à l’accès« très restreint »aux soins gynécologiques.

La Pologne possède déjà l’une des lois sur l’avortement les plus restrictives d’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *