La Serbie et le Monténégro expulsent leurs ambassadeurs

Le Monténégro et la Serbie, tous deux pays candidats à l’adhésion à l’UE, ont expulsé leurs ambassadeurs respectifs en raison d’un différend diplomatique, a rapporté Reuters.

Le Monténégro a déclaré samedi l’ambassadeur de Serbie Vladimir Bozovic persona non grata pour s’ingérer dans les affaires intérieures du pays, a déclaré le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Lors d’une réunion d’une association représentant les Serbes monténégrins, Bozovic a décrit la décision de l’Assemblée monténégrine de s’unifier à la Serbie en 1918 comme une «libération» et une «libre expression de la volonté du peuple de s’unir à la Serbie fraternelle», a rapporté la BBC. Ses commentaires ont irrité la petite nation des Balkans, qui a obtenu son indépendance d’une union politique avec la Serbie grâce à un vote populaire en 2006.

La Serbie a rendu la pareille, donnant à l’ambassadeur du Monténégro Tarzan Milosevic 72 heures pour quitter le pays.

Le cabinet monténégrin qui a expulsé Bozovic doit quitter ses fonctions la semaine prochaine, lorsqu’un nouveau cabinet pro-serbe de partis qui a remporté de justesse les élections en août doit être assermenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *