Les autorités françaises inspectent 76 mosquées soupçonnées de «  séparatisme  »

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé mercredi soir que 76 mosquées seraient «inspectées» par les autorités dans le cadre de ce qu’il a qualifié «d’une action massive et sans précédent contre le séparatisme», pouvant conduire à des fermetures.

Interrogé sur RTL jeudi matin, Darmanin a décrit les établissements visés comme «76 lieux de culte soupçonnés de radicalisation ou de séparatisme, selon les services de surveillance».

Le ministre devrait rencontrer les autorités locales jeudi après-midi pour leur donner des instructions sur la conduite des opérations.

Interrogé sur ce que les contrôles impliqueraient, Darmanin a suggéré d’examiner les imams déjà signalés dans les bases de données de la police, les origines du financement et Les «écoles coraniques», qui, selon le gouvernement, peuvent empêcher les enfants de participer au système éducatif national.

«Il y a 2 600 lieux de culte musulmans [in France], donc 76 sur 2 600 est loin d’une radicalisation généralisée dont nous pouvons parfois entendre parler », a-t-il déclaré. «Mais certains lieux de culte sont manifestement anti-républicains», a-t-il ajouté, évoquant la propagation de l’antisémitisme ou l’opposition à l’égalité des sexes.

«Si nos doutes sont confirmés, je demanderai leur fermeture», a-t-il poursuivi.

Darmanin a fait l’objet d’un examen minutieux au cours des 10 derniers jours, car il a dû faire face à des scandales de brutalités policières et à de grandes manifestations contre un projet de loi sur la sécurité. La sénatrice verte Esther Benbassa a réagi dans un tweeter, disant qu ‘«un Darmanin affaibli prend des mesures contre 76 mosquées pour se remettre en selle, prouvant l’inutilité de l’anti-séparatisme [bill] en agissant sans même attendre son vote. La lutte contre l’islamisme a besoin de plus que cette tribune.

Seul un juge administratif peut fermer une mosquée, mais le ministre de l’Intérieur a le pouvoir de fermer un établissement religieux pendant six mois. Ce fut le cas de la mosquée de Pantin, près de Paris, après la décapitation du professeur Samual Paty. Après que sa page Facebook a partagé une balustrade vidéo contre Paty, la mosquée a été condamnée à fermer pendant six mois. Sept mosquées ont fait face à des fermetures similaires de 2017 à 2019.

Mercredi, le gouvernement a également ordonné la dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), accusant l’organisation de diffuser de la «propagande islamiste». Le CCIF, qui a déclaré qu’il s’était déjà dissous, a publié une réprimande en 28 points des motivations du gouvernement. Ses actifs «ont été transférés à des associations partenaires qui prendront en charge la lutte contre l’islamophobie au niveau européen», indique un communiqué du CCIF.

  • PELLET Porte-rideau droit extensible 76cm à 1m26 - PELLET - 004051
    Tube aluminium poli diamètre. 18 et 20 mm.Embouts caoutchouc.Non recoupable.Extensible de 750 à 1250 mm.Garantie anti-corrosion.Fabrication française.
  • Masque barrière UNS1 en tissu conforme AFNOR SPEC S76-00 lavable 120 fois à 60° - lot de 2 - blanc - Blancheporte
    COMPOSITION • 57% coton, 38% polyester, 5% élasthanne TAILLE UNIQUE • Largeur : 17 cm env. • Hauteur au centre : 14,5 cm env. • Hauteur sur les côtés : 8 cm env. DETAILS • Ce lot de 2 masques répond aux prescriptions des autorités sanitaires. • L'efficacité de filtration vers l'extérieur des particules de 3 micromètres émises est supérieure à 98 %. • Masque catégorie UNS1 : masque individuel à usage des professionnels en contact avec le public. Ces masques sont réservés à des usages non sanitaires selon la note d’information du 29 mars 2020 des ministères chargés de la santé, de l’économie et du travail relative aux nouvelles catégories de masques réservés à des usages non-sanitaires. • Réalisé avec 2 couches de tricot • En matière confortable et respirable (135gr/m2 par couche) • Boucles en jersey élasthanne extensible • Achat responsable : réutilisable : supporte 120 lavages à 60°C • Conforme à la spécification AFNOR SPEC S76-001 : 2020 • Durée d'utilisation : 4h • Achat responsable : produit certifié STANDARD 100 by OEKO-TEX®. Ne comporte pas de substances nocives Ce dispositif n'est ni un dispositif médical au sens du règlement (UE) 2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du règlement (UE) 2016/425 (masques filtrants de type FFP2). ENTRETIEN • Lavage à 60°C, 30 minutes minimum • Séchage machine recommandé
  • NOUVOMEUBLE Table à manger extensible blanche laquée design KARL
    L 180/225 x P 100 x H 76 cm. Eclairage LED intégré. Panneaux de particules (épaisseur 16, 18, 22, 25, 28 et 38 mm) Pied revêtus papier blanc uni et de MDF brillant. Plateau laqués blanc high gloss. Fabrication française de haute qualité. Meuble en kit, à monter à l'aide de la notice fournie. Garantie 2 ans fabricant + 1 an NOUVO MEUBLE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *