Les pourparlers sur le Brexit rompent sans accord

LONDRES – Le Premier ministre Boris Johnson et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, prendront la parole samedi après que les pourparlers entre la Grande-Bretagne et l’UE ont rompu vendredi sans accord.

Après une semaine de discussions intensives à Londres, les négociateurs en chef du Brexit, Michel Barnier et David Frost, ont tweeté vendredi soir qu’ils avaient convenu de suspendre les négociations car des divergences importantes subsistent entre les deux parties.

Barnier et Frost a tweeté la même déclaration simultanément, qui a déclaré que « les conditions d’un accord ne sont pas réunies, en raison de divergences importantes sur l’égalité des chances, la gouvernance et la pêche ».

Les négociateurs subissent d’énormes pressions pour conclure un accord, car le temps presse pour transformer un accord en loi avant la fin de la période de transition, le 31 décembre. S’ils ne pouvaient pas parvenir à un accord à temps, le Royaume-Uni et l’UE seraient contraints de commerce aux conditions de l’OMC, ce qui entraînerait l’imposition de droits de douane importants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *