Les députés britanniques votent pour réintroduire des clauses contraires au droit international dans le projet de loi sur le marché intérieur

Les députés britanniques ont voté ce soir pour réinsérer les clauses les plus controversées dans le projet de loi sur le marché intérieur du gouvernement, le même jour que le Royaume-Uni a semblé concéder les mêmes clauses qu’un rameau d’olivier à Bruxelles.

Le projet de loi – qui enfreint le droit international en permettant aux ministres de déroger unilatéralement au protocole de l’Irlande du Nord convenu avec Bruxelles dans le cadre de l’accord de retrait du Brexit de l’année dernière – a été fortement amendé en novembre par la deuxième chambre du Royaume-Uni, la Chambre des Lords non élue.

Les pairs ont vaincu le gouvernement à plusieurs reprises pour supprimer les clauses permettant au Royaume-Uni de saper l’accord de retrait.

Parmi ceux qui ont attaqué le projet de loi dans les Lords et voté contre le gouvernement figuraient l’ancien chef conservateur Michael Howard, qui a soutenu le Brexit en 2016 mais a déclaré qu’il voulait que «l’État indépendant et souverain» pour lequel il avait voté tienne parole et «maintienne le règne de loi. »

La Chambre des communes a voté lundi pour supprimer les amendements proposés par les Lords et ramener le projet de loi dans son état d’origine.

Le gouvernement a émergé avec une majorité de plus de 80 voix à chaque vote – une autre approbation parlementaire confortable d’un projet de loi qui a vu Bruxelles, ses pairs et les nations décentralisées du Royaume-Uni réagir avec fureur.

Plus tôt lundi, le gouvernement a légèrement compromis pour atténuer la fureur du premier, alors que les négociations sur les relations futures du Brexit se poursuivent sans aboutissement. Après une réunion du comité mixte UE-Royaume-Uni qui supervise la mise en œuvre de l’accord de retrait, le Royaume-Uni a déclaré que si le comité pouvait mettre en place une résolution qui atténue les préoccupations du gouvernement concernant l’Irlande du Nord, il serait prêt à supprimer la loi la plus controversée. – clauses de rupture dans le projet de loi.

Introduisant le débat à la Chambre des communes, le ministre des Affaires, Paul Scully, a déclaré que le gouvernement tenait à « travailler en partenariat » avec l’Union européenne alors que les négociations se poursuivent, mais que les clauses controversées du projet de loi étaient nécessaires sans qu’un accord soit encore conclu.

Scully a ajouté: « Bien que nous ayons espoir de succès, il est prudent que jusqu’à ce que ces discussions se soient conclues avec succès, nous conservions ces clauses dans leur forme actuelle comme option de repli. »

Répondant au nom du parti travailliste d’opposition, le secrétaire aux Affaires de l’ombre, Ed Miliband, a affirmé que l’on ne pouvait pas faire confiance au gouvernement pour tenir sa parole.

«Je ne donnerai aucun crédit au gouvernement pour [the joint committee statement], et je ne les crois pas non plus sur parole », a-t-il dit.« La seule chose que toute cette triste saga a montrée au monde sans aucun doute, c’est que la parole de ce gouvernement n’est pas leur lien – on ne peut pas leur faire confiance, car ils sont prêts à déchirer les accords internationaux qu’ils ont conclus il y a moins d’un an. « 

Le projet de loi va maintenant revenir aux Lords mercredi. Les clauses controversées seront probablement supprimées à nouveau – ce qui signifie que s’il n’y a pas d’accord avec Bruxelles d’ici là, les députés auront la possibilité de revoir tout cela à la Chambre des communes jeudi.

  • Le Vernay Restaurant Bon d'achat donnant droit à 5€ de réduction pour les commandes à emporter au restaurant Le Vernay
    Un bon de réduction afin de déguster à la maison des plats concoctés par un chef
  • Le Club Chicken's Bon d'achat donnant droit à 5€ de réduction pour les commandes à emporter/en livraison au restaurant Le Club Chicken's
    Un bon de réduction pour profiter de plats cuisinés par un chef tout en restant chez soi
  • Les Alizes Le Vent Du Bien Etre Beauté des mains et pose de vernis semi-permanent au cabinet Les Alizes Le Vent Du Bien Etre
    Escale beauté pour des ongles soignés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *