Johnson et von der Leyen se rencontreront pour sauver les négociations sur le Brexit

Boris Johnson et Ursula von der Leyen se rencontreront face à face à Bruxelles dans les prochains jours dans un dernier effort pour sauver les négociations sur les futures relations de la Grande-Bretagne avec l’Union européenne.

Le Premier ministre britannique et le président de la Commission européenne ont convenu de se rencontrer après avoir tenu un appel téléphonique de 40 minutes lundi pour faire le point sur les négociations.

«Nous avons convenu que les conditions pour finaliser un accord ne sont pas réunies en raison des différences significatives qui subsistent sur trois questions essentielles: des règles du jeu équitables, la gouvernance et la pêche. Nous avons demandé à nos négociateurs en chef et à leurs équipes de préparer un aperçu des différends restants à discuter lors d’une réunion physique à Bruxelles dans les prochains jours », ont-ils déclaré dans un communiqué conjoint.

Aucune des deux parties n’a confirmé le moment de la réunion, mais elle devrait avoir lieu mercredi, avant la réunion du Conseil européen de jeudi.

À la suite de sa conversation avec M. Johnson, Mme von der Leyen s’est entretenue lundi soir avec des dirigeants de l’UE, dont Taoiseach Micheál Martin. Il est entendu qu’elle pense qu’une voie vers un accord peut encore être trouvée, malgré les différences entre les deux parties.

Les responsables britanniques ont minimisé la probabilité d’une percée, un haut responsable ayant déclaré aux médias qu’il n’y avait eu aucun progrès tangible dans les pourparlers depuis vendredi dernier. «Il est clair que cela doit maintenant continuer politiquement. Bien que nous ne considérions pas ce processus comme clos, les choses semblent très délicates et il y a toutes les chances que nous n’y arrivions pas », a déclaré une source.

Le ministre des Affaires étrangères, Simon Coveney, qui était à Bruxelles lundi pour une réunion avec les ministres des Affaires étrangères de l’UE, a averti que l’humeur commençait à s’éloigner de faire des compromis pour parvenir à un accord en vue de préparer un résultat sans accord.

‘Frustration’

Il a déclaré qu’il y avait «beaucoup de frustration du côté de l’UE» et que de nombreux ministres des Affaires étrangères se résignaient à un non-accord.

M. Coveney informera le Cabinet mardi matin de l’état des discussions sur le Brexit et des préparatifs du 1er janvier. Il devrait assurer les ministres que tout retard dans le fret utilisant le pont terrestre du Royaume-Uni n’affectera pas l’approvisionnement en vaccin Covid, car des dispositions ont été prises pour transporter les fournitures de vaccin directement en Irlande.

Le gouvernement britannique a accepté d’abandonner les clauses de rupture de traité dans le projet de loi sur le marché intérieur et dans un prochain projet de loi sur la fiscalité s’il parvient à un accord avec l’UE au sein d’une commission mixte sur la manière dont le protocole d’Irlande du Nord devrait être mis en œuvre.

L’annonce a été faite lorsque le ministre du cabinet Michael Gove et le vice-président de la Commission européenne, Maros Sevcovic, ont présidé une réunion conjointe du comité à Bruxelles et avant le vote sur les clauses à la Chambre des communes.

Les députés ont voté lundi soir par 357 voix contre 268 pour rétablir les clauses incriminées dans le projet de loi, mais leurs pairs sont presque certains de les supprimer à nouveau lorsque la législation reviendra à la Chambre des lords mercredi.

Les États membres de l’UE ont déjà appelé la Commission européenne à mettre en place des plans d’urgence pour un résultat sans accord, et elle devrait agir rapidement si les négociations aboutissent sans succès.

Pourtant, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Stef Blok, a averti que l’UE ne devait pas être précipitée dans un compromis hâtif et a insisté sur le fait qu’il y avait suffisamment de temps pour de nouvelles discussions avant le 31 décembre.

«Ne laissez pas la pression du temps nous inciter à faire des concessions imprudentes», a déclaré M. Blok aux médias néerlandais. «Nous devons utiliser le temps qu’il faut pour négocier et ne pas nous laisser conduire à un compromis hâtif.»

  • LehmannAudio Black Cube SE Noir - PRIX CONFIDENTIEL SUR LE SITE
    Le Black Cube SE, est basé sur la technologie du Black Cube mais il intègre en plus une alimentation PWX. Par cette alimentation, il dispose d'une plus…
  • Advance acoustic k3 se blanc - prix unitaire - PRIX A NÉGOCIER SUR LE SITE
    Enceinte bibliothèque Advance Acoustic K3 SE L'enceinte compacte Kubik K3SE est une enceinte de type bibliothèque. Ses petites dimensions lui permettent de s'intégrer facilement dans des intérieurs d’environ 30 m2. Ses performances redoutables dans le grave sont surprenantes, surtout en tenant compte de la
  • Advance acoustic k3 se noir - prix unitaire - PRIX A NÉGOCIER SUR LE SITE
    Enceinte bibliothèque Advance Acoustic K3 SE L'enceinte compacte Kubik K3SE est une enceinte de type bibliothèque. Ses petites dimensions lui permettent de s'intégrer facilement dans des intérieurs d’environ 30 m2. Ses performances redoutables dans le grave sont surprenantes, surtout en tenant compte de la

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *