Charles Michel appelle au calme face à la menace de pêche du Brexit Navy

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a appelé à la tête froide dimanche après que le Royaume-Uni pourrait déployer des navires de la Royal Navy pour patrouiller dans les eaux britanniques s’il n’y avait pas d’accord sur le Brexit.

« Je veux dire: gardez votre sang-froid », a déclaré l’ancien Premier ministre belge à la radio France Inter. Ce n’est pas parce que «nous sommes à la fin d’une négociation» que «nous devons perdre notre sang-froid».

Quatre navires militaires équipés de mitrailleuses pourraient être déployés pour empêcher la pêche illégale par les bateaux de l’UE s’il n’y a pas d’accord sur le Brexit. Le gouvernement britannique prépare également une législation qui permettrait à la marine de saisir les navires et d’arrêter les pêcheurs européens qui s’aventurent trop loin dans les eaux britanniques.

«Je ne dirai pas comme Donald Trump que nos navires sont plus gros que les leurs parce que j’essaie d’être sérieux», a déclaré Michel.

La partie européenne les maintient ensemble et reste unie, a-t-il déclaré. «J’encourage tout le monde à rester calme sur le sujet», a déclaré Michel. «Nous voulons un comportement pacifique et respectueux.»

Après avoir pris la parole dimanche, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont déclaré que les négociations sur un accord sur le Brexit se poursuivraient.

  • Le mur d'en face - Charles Le Quintrec - Livre
    Roman - Occasion - Bon Etat - Albin Michel GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *