Le chef de l’opposition biélorusse Tikhanovskaya: «  Nous pouvons gagner au printemps  »

Le règne de 26 ans du dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko pourrait être terminé d’ici le printemps, selon le chef de l’opposition du pays.

Svetlana Tikhanovskaya, qui mène l’opposition au régime de Loukachenko depuis la Lituanie, après avoir fui la Biélorussie à la suite d’élections contestées en août, a déclaré au journal allemand Süddeutsche Zeitung: «Notre stratégie ne change pas: pressions, négociations et nouvelles élections.»

«Nous n’en sommes qu’à la première étape – la pression de l’intérieur et la pression de l’extérieur. Il serait naïf de croire que Loukachenko s’en va », a-t-elle déclaré.

Le président reste au pouvoir malgré de grandes protestations publiques depuis l’élection contestée. Dimanche dernier, plus de 300 manifestants ont été arrêtés lors de marches séparées à Minsk et dans d’autres grandes villes.

«Je ne peux pas prédire l’avenir. Ce qui compte, c’est la volonté du peuple. Je pense que nous pouvons gagner au printemps. Mais qui sait: cela pourrait arriver la semaine prochaine », a déclaré Tikhanovskaya.

Avant un voyage à Berlin, Tikhanovskaya a appelé à plus de soutien européen, y compris des sanctions plus sévères contre les entreprises publiques biélorusses.

«Nous sommes désormais plus critiques à l’égard du soutien européen», a-t-elle déclaré. «La voix de l’Europe n’a jusqu’à présent pas été très forte. Le peuple biélorusse est un peu déçu à ce sujet. L’Europe ne peut pas fermer les yeux sur ce qui se passe en Biélorussie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *