Le plan de logement abordable verra l’État prendre jusqu’à 30% de capitaux propres avec les premiers acheteurs

Un nouveau plan de logement abordable qui verra l’État prendre jusqu’à 30 pour cent de valeur nette dans une maison avec un premier acheteur devrait être présenté au Cabinet la semaine prochaine.

Le ministre du Logement, Darragh O’Brien, a déclaré que l’État mettra jusqu’à 30 pour cent des capitaux propres pour aider à financer l’achat d’une nouvelle maison, et, en ce qui concerne l’éligibilité au programme, il n’y aura plafonds salariaux arbitraires ».

Il a déclaré que les chefs de projet du projet de loi seront discutés par les ministres la semaine prochaine et que la législation sera soumise au Dáil en 2021. Si le projet est opérationnel d’ici juin ou juillet prochain, quelque 2 500 logements seront fournis dans les 12 mois qui suivent. .

«Nous n’avons pas eu de programme abordable depuis le milieu des années 2000. Les responsables du projet de loi seront avec le Cabinet mardi prochain, puis nous aurons un peu de travail à faire avec la Commission européenne en janvier. Il y a certaines règles en matière d’aides d’État auxquelles nous devons faire face », a-t-il déclaré à l’europe-infos.fr.

«Nous envisageons un arrangement de type actions partagées. Il n’y aura pas de plafonds salariaux arbitraires, c’est ce qui est vraiment important. Si vous êtes un couple qui occupe deux emplois décents, ils seront [earning] plus de 75 000 €. Ils se retrouvent à louer, à payer un loyer exorbitant, et ils ne peuvent pas épargner suffisamment [to buy]. »

Admissibilité

En ce qui concerne les détails complets concernant l’éligibilité, M. O’Brien a déclaré que ceux-ci seront définis dans des lignes directrices distinctes de la législation elle-même.

«La raison pour laquelle je fais cela, c’est parce que je veux pouvoir avoir la flexibilité de faire varier l’admissibilité de temps à autre. Si vous liez l’admissibilité à la loi, chaque fois que vous voulez la modifier, vous devez y revenir.

«Ce que nous cherchons essentiellement, c’est jusqu’à 30 pour cent d’une maison dans laquelle l’État prendra des capitaux propres. Est-ce ouvert aux célibataires et aux couples? Absolument, ça l’est. Il sera ouvert principalement aux primo-accédants dans un premier temps [and] il y aurait des exceptions.

«Dans certains cas, les gens ne voudront pas de la totalité des 30% des capitaux propres de l’État, peut-être que l’écart d’abordabilité est plus petit, de sorte qu’ils peuvent opter pour des capitaux propres de 10 ou 15%.»

Il a dit qu’un programme similaire en Grande-Bretagne a augmenté l’offre de 50 pour cent. «Et cela n’a entraîné aucune inflation des prix des logements – celle-ci non plus.»

M. O’Brien a également déclaré qu’il présenterait une loi au Cabinet la semaine prochaine pour placer l’Agence de développement foncier sur un pied statutaire pour l’obliger à fournir des logements abordables sur les terres de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *