De nouvelles lois donneront aux employés la possibilité de travailler de chez eux en permanence

Les gens auront légalement le droit de chercher à travailler à domicile à l’avenir dans le cadre des plans gouvernementaux annoncés vendredi.

Le gouvernement déclare qu’il légiférera pour donner aux employés le droit de demander à leur employeur de les autoriser à travailler à distance. Il introduira également un nouveau code de bonnes pratiques légalement admissible sur le droit de se déconnecter du travail – couvrant les appels téléphoniques, les e-mails et les heures d’arrêt.

Le gouvernement a également proposé que le travail à domicile soit la norme pour jusqu’à 20 pour cent du personnel de la fonction publique, mais admet qu’il s’agit d’un chiffre moyen et pourrait poser des problèmes dans des domaines de première ligne tels que la santé.

Les mesures font partie d’une nouvelle stratégie sur le travail à distance qui sera publiée vendredi par le Tánaiste et ministre de l’Entreprise Leo Varadkar.

Dans le cadre de cette nouvelle initiative, le gouvernement envisage également d’accélérer le plan national de large bande pour permettre à davantage de personnes de travailler à distance et d’investir dans des centres de travail plus éloignés proches des garderies. Il est également prévu de revoir le traitement du travail à distance aux fins de l’impôt et des dépenses dans le prochain budget.

M. Varadkar a déclaré que «après la pandémie, je veux que le travail à distance fasse partie d’un tout nouveau monde du travail, et cette nouvelle stratégie gouvernementale définit comment nous allons le permettre».

«Le travail à domicile est devenu la norme pour beaucoup en 2020. Nous voulons que les modalités de travail éloignées, mixtes et flexibles fassent partie de la vie après Covid. Nous avons vu qu’il peut y avoir d’énormes avantages: plus de flexibilité, moins de déplacements, plus de temps pour la famille et les amis. C’est mieux pour les émissions des transports et pour la qualité de vie, mais cela doit être bien fait. »

On s’attend à ce que le nouveau système soit mis en place avant la fin de cette année.

Mis à jour

M. Varadkar a déclaré que pour faciliter un plus grand travail à distance, les droits du travail doivent être mis à jour et le gouvernement doit donner des orientations et, dans de nombreux cas, «fournir un espace de travail physique réel».

Il a déclaré que cela nécessiterait également un changement de culture en faveur de sa facilitation en tant qu’option.

De nombreuses personnes voudraient continuer à effectuer au moins un travail à distance après la pandémie, a-t-il ajouté. Il est très important que le gouvernement protège les droits et les droits de ces travailleurs afin qu’ils puissent «quitter» leur emploi.

«L’obligation de travailler à domicile lorsque cela est possible, pour des raisons de santé publique, a démontré à quel point le travail à domicile, à distance et mixte peut être viable», a-t-il noté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *