Aucun accord sur les délais de grâce de l’Irlande du Nord lors des dernières négociations UE-Royaume-Uni

LONDRES – L’UE et le Royaume-Uni ne sont pas parvenus à un accord sur le report des contrôles commerciaux post-Brexit en Irlande du Nord lors de la dernière réunion entre les deux parties, ce qui a suscité de vives critiques de la part des politiciens unionistes de la région.

Le vice-président de la Commission européenne, Maroš Šefčovič, et le ministre britannique du Cabinet Michael Gove se sont rencontrés mercredi après-midi dans le cadre du comité mixte UE-Royaume-Uni, un forum mis en place pour superviser l’accord de retrait du Brexit.

La réunion s’est concentrée sur les perturbations commerciales en Irlande du Nord depuis la fin de la période de transition du Brexit, mais selon deux personnes informées de la discussion qu’elle a conclue sans un accord sur la prolongation des délais de grâce pour les contrôles des marchandises entrant en Irlande du Nord en provenance de Grande-Bretagne, certaines qui expirera à la fin du mois de mars.

Gove avait précédemment demandé à son homologue européen une prolongation jusqu’en 2023, pour aider à atténuer l’impact des nouveaux accords sur les commerçants.

Dans une déclaration conjointe à l’issue de la réunion, la Commission et le gouvernement britannique ont déclaré que les deux parties «reconnaissaient l’importance d’une action conjointe pour faire fonctionner le Protocole dans l’intérêt de tous en Irlande du Nord» et «ont réitéré leur engagement total en faveur du Vendredi saint (Belfast) Accord dans toutes ses dimensions et à la bonne mise en œuvre du Protocole. »

Ils ont également réaffirmé leur détermination à utiliser «sans délai» les flexibilités dans le protocole convenu lors d’une réunion de décembre, et Londres aurait proposé un nouveau plan pour aider les supermarchés et leurs fournisseurs ainsi que des financements supplémentaires promis pour développer des «solutions numériques pour les commerçants. »

Les deux parties ont déclaré qu’elles continueraient à parler aux groupes industriels et à d’autres acteurs en Irlande du Nord pour connaître les défis auxquels ils sont confrontés dans la mise en œuvre des nouvelles règles commerciales.

Šefčovič décrit la réunion comme «constructive» et «axée sur des solutions pragmatiques» pour faire fonctionner le protocole.

Mais l’absence d’accord sur la prolongation des délais de grâce a suscité une nouvelle colère de la part du premier ministre d’Irlande du Nord et chef du Parti unioniste démocratique, Arlene Foster.

Elle a déclaré que Šefčovič et son équipe n’étaient «pas sérieux» et ont accusé l’UE d’avoir «tergiversé, traîné les pieds et fermé les yeux sur la grave crise» dans les chaînes d’approvisionnement d’Irlande du Nord.

Foster, qui a participé à la réunion et fait campagne pour abandonner le protocole en faveur de nouveaux arrangements avec l’UE, a déclaré que la mise en place post-Brexit avait «complètement interrompu le flux de marchandises» entre les deux territoires.

«Il est temps que le gouvernement britannique agisse unilatéralement», a-t-elle ajouté. «La période de grâce se termine le mois prochain, mais l’Union européenne a refusé de reconnaître les problèmes ou d’offrir des solutions raisonnables.»

Cependant, Michelle O’Neill, vice-première ministre d’Irlande du Nord et vice-présidente du Sinn Féin, a félicité la Commission d’avoir écouté les entreprises locales et les représentants de l’industrie au cours de la semaine dernière.

O’Neill, qui a également assisté à la réunion, a déclaré qu’elle avait «encouragé l’intensification des efforts pour trouver des solutions pratiques à tout problème dans le cadre du protocole, qui fait partie d’un traité juridiquement contraignant et ne disparaît pas, ce que toutes les parties doivent reconnaître. »

L’UE et le Royaume-Uni se sont également félicités des progrès accomplis dans la protection des droits des citoyens dans le cadre de l’accord, et ont «réitéré l’importance de la communication et du soutien aux plus vulnérables», selon leur déclaration conjointe.

La Commission a proposé de nouvelles discussions en commission mixte avant la fin du mois de mars, mais les deux parties doivent encore s’entendre sur une date pour la prochaine réunion.

Il s’agissait de la première réunion du comité conjoint depuis la fin de la période de transition du Brexit et de la dernière avec Gove en tant que représentant du Royaume-Uni. À partir de mars, il sera remplacé par David Frost, récemment nommé au cabinet de Boris Johnson pour superviser les questions relatives au Brexit.

  • L'Oréal Paris L'Oréal Accord Parfait Blush 120 Sandalwood Pink 5g
    L'Oréal Accord Parfait Blush 120 Sandalwood Pink à un effet bonne mine sur-mesure grâce à sa nouvelle texture soyeuse effet seconde peau . L'Oréal Accord Parfait Blush est une poudre plus fine et plus douce qui s'accorde parfaitement à la texture et à la couleur de votre peau.
  • De Dietrich Chauffe eau thermodynamique De-Dietrich Kaliko 215 L
    Garanties : 2 ans pièces et 5 ans cuve. Délai de livraison : 1 - 4 jours Ballon thermodynamique De dietrich Kaliko 215 Litres De l'eau chaude grâce au système thermodynamique Chauffe-eau thermodynamique, les économies d'énergie sont dans l'air. Le ballon thermodynamique fonctionne sur le principe de la pompe
  • REV'IT! Gants Rev'It! Palmer Noir XY-L (10.5)
    XY-L (10.5) - Palmer de Rev'It! est un gant court au look classique et robuste grâce aux matériaux utilisés lors de sa fabrication.Le gant protège bien en cas d'accident grâce aux protections Visco élastiques et Temperfoam® sur la paume. - Coutures en PWR incroyablement solides et résistantes- Protections de jointures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *