La République tchèque va se faire vacciner en Chine

La République tchèque est devenue aujourd’hui le deuxième pays de l’UE après la Hongrie à demander des vaccins contre le coronavirus à la Chine, selon un communiqué du bureau du président Miloš Zeman.

On ne sait pas combien de doses ont été commandées par l’un des pays les plus touchés de l’Union européenne dans la dernière partie de la pandémie qui a duré un an.

« Le Premier Ministre de la République tchèque [Andrej Babis] a demandé au Président de la République de prendre contact avec le Président de la République populaire de Chine [Xi Jinping] pour demander la livraison du vaccin chinois Sinopharm », indique le communiqué.

« Le président de la République a accédé à cette demande et a écrit au président de la République populaire de Chine. Selon un rapport de l’ambassade tchèque à Pékin, la partie chinoise a décidé de se conformer immédiatement à cette demande », selon le communiqué publié. sur le site Web du bureau présidentiel tchèque.

Cette décision faisait suite à la décision de Prague d’acheter des vaccins contre le Spoutnik V à la Russie, alors que Babis s’en prenait à la lenteur de la fourniture de vaccins par l’UE aux États membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *