La Chine menace de «  contre-mesures  » contre les sanctions de l’UE

La Chine a averti qu’elle exercerait des représailles contre toute sanction de l’UE imposée pour la persécution des musulmans dans la région occidentale du Xinjiang.

Les ambassadeurs de l’UE ont accepté mercredi de sanctionner quatre personnes chinoises et une entité pour violations des droits de l’homme visant la population ouïghoure, selon plusieurs diplomates. Les mesures devraient être officiellement approuvées lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE lundi.

« Il est rapporté que l’Union européenne envisage d’imposer des sanctions contre des responsables chinois pour de prétendues violations des droits de l’homme dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang en Chine. Si elle poursuit les sanctions, elle peut s’attendre à des contre-mesures », a écrit le China Daily, le responsable. porte-parole du Parti communiste chinois.

« Les sanctions représentent une ingérence dans les affaires intérieures de la Chine, ce que la Chine n’acceptera jamais », a déclaré le journal dans un éditorial, représentant le point de vue des échelons supérieurs du parti.

Il n’est pas clair si les contre-mesures chinoises cibleraient des individus ou prendraient une autre forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *