David McWilliams: Personne ne semble avoir remarqué qu’une révolution monétaire est en cours

Il y a une révolution monétaire qui se passe sous notre nez. Il est d’une telle ampleur sismique que l’insurrection forcera l’UE à faire un choix: soit elle accepte qu’à l’avenir la BCE continuera à tout financer comme elle le fait actuellement, soit elle essaiera de revenir dans le passé, réaffirmant l’idéologie du traité de Maastricht sur l’austérité et les déficits gouvernementaux.

Cette dernière option signifierait que la BCE fera exploser sa propre monnaie dans une crise violente et auto-infligée, qui verrait des milliards d’euros quitter l’Italie, l’Espagne et la Grèce dans la plus grande crise de compte courant synchronisé que le monde ait connue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *