Les députés votent pour un laissez-passer de voyage accéléré contre le coronavirus

Les députés ont convenu d’accélérer le vote sur le projet de la Commission européenne de créer un laissez-passer de voyage à l’échelle du bloc qui confirme le statut de vaccination, d’immunité ou de test contre le coronavirus.

La Commission a dévoilé sa proposition la semaine dernière pour le soi-disant certificat vert numérique, qui est censé aider à relancer des voyages robustes à travers l’Union. Il a poussé à déployer les certificats rapidement, avec des plans pour rendre le laissez-passer opérationnel d’ici juin.

Dans l’espoir d’atteindre le calendrier ambitieux, les membres du Parlement européen ont voté jeudi en plénière pour utiliser la procédure d’urgence pour le dossier. Le processus accéléré réduit le rôle des commissions parlementaires concernées, ainsi que des députés individuels, tout en éliminant la nécessité d’un rapport. Le processus au niveau de la commission est alors soit ignoré, soit réduit à un débat oral, envoyant la proposition directement à la plénière.

Avant le vote, certains membres ont exprimé des inquiétudes quant à l’accélération de la proposition.

Le coprésident du groupe des Verts, Philippe Lamberts, a déclaré lors de la réunion plénière de mercredi que l’accélération du processus pourrait semer «une méfiance considérable» parmi les citoyens.

Et eurodéputé libéral Sophie dans ‘t Veld a écrit sur Twitter que contourner le contrôle parlementaire était un «abus d’une situation d’urgence» et équivalait à du «chantage».

Mais les députés ont toujours voté en faveur de l’option accélérée par une large marge, 468 contre 203. Seize parlementaires se sont abstenus.

D’autres institutions, en plus de nombreux gouvernements nationaux, sont désireuses de passer rapidement à l’action.

La ministre portugaise de l’Europe, Ana Paula Zacarias, a déclaré mercredi à la plénière que la présidence portugaise, qui dirige actuellement le Conseil de l’UE, avait pour objectif de disposer d’un mandat de négociation d’ici la mi-avril, en vue d’un accord politique avec le Parlement d’ici mai.

Vous voulez plus d’analyses de POLITICO? POLITICO Pro est notre service de renseignement premium pour les professionnels. Des services financiers au commerce, en passant par la technologie, la cybersécurité et plus encore, Pro fournit des renseignements en temps réel, des informations approfondies et des scoops dont vous avez besoin pour garder une longueur d’avance. E-mail [email protected] pour demander un essai gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *