Le président allemand met en garde contre une «  crise de confiance  » pandémique

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier utilisera un message télévisé de Pâques samedi soir pour mettre en garde contre une «crise de confiance» entre les citoyens et l’État, qui, selon lui, a été déclenchée par la pandémie de coronavirus.

La maladie a généré un sentiment d’impuissance et de frustration, dira Steinmeier selon un scénario pré-publié dans la presse allemande. «Une autre dimension s’ajoute aux inquiétudes sur la santé, l’école, le travail, l’économie: une crise de confiance», ajoute-t-il.

Le président, qui a récemment reçu lui-même une vaccination contre le COVID-19, dit aux citoyens allemands qu’ils «font [their] participer à cette crise historique. Cependant, il suggère qu’elles ont été abandonnées par les politiciens, conduisant à un affaiblissement de l’équilibre «fragile» entre les citoyens et l’État.

«Il y a eu des erreurs [made] dans les tests, dans la vaccination, dans les solutions numériques », reconnaît-il.

Le pays étant confronté à de «sévères restrictions» dans les semaines à venir, Steinmeier exprime sa sympathie pour «l’impatience et la frustration» des Allemands ordinaires. «Leurs attentes à l’égard des membres du gouvernement sont claires», ajoute-t-il. «Obtenez votre acte ensemble!»

Selon le journal Suddeutsche Zeitung, le discours est considéré comme un message brutal adressé aux politiciens en querelle aux niveaux fédéral et des États.

Bien que l’argument démocratique soit nécessaire, «le différend ne doit pas devenir une fin en soi», dit Steinmeier. « Fédéral ou État, parti ou coalition, sondages à la hausse ou à la baisse, qui ne doivent pas jouer le rôle principal maintenant. »

Steinmeier appelle également le public à ne pas s’indigner «des autres ou de ceux qui sont là-bas». Il met en garde contre une vision trop sombre de l’image actuelle.

Il y a quelques mois, les Allemands se considéraient «avec satisfaction comme des champions du monde de pandémie», dit-il, mais aujourd’hui «nous nous surpassons pratiquement dans le pessimisme».

Les cas confirmés de coronavirus en Allemagne continuent d’augmenter, avec 18.129 nouvelles infections signalées samedi, portant le total à 2873.190, selon l’Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses.

Le nombre de morts signalé a également augmenté de 120 à 76 895, selon les données de l’institut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *