Prévoyez de réduire l’accent mis sur les examens finaux «  stressants  » dans les réformes Leaving Cert

Les nouveaux plans de réforme du Leaving Cert comprennent la réduction de l’accent mis sur les examens de fin de scolarité stressants en juin et la création d’un «programme pour tous» qui comprend des options pour les étudiants du cycle supérieur telles que l’apprentissage, le travail bénévole et les compétences de vie.

L’europe-infos.fr comprend que les propositions sont contenues dans un rapport de 68 pages sur la réforme du cycle supérieur qui doit être remis sous peu à la ministre de l’Éducation Norma Foley.

S’il est largement admis que les examens doivent rester, le rapport envisage d’accorder une plus grande importance à l’évaluation continue, aux projets ou à d’autres éléments de cours sur une période de deux ou trois ans.

Le rapport reconnaît que l’accent mis actuellement sur les examens de fin de scolarité est perçu par beaucoup comme une cause de «contre-courant négatif» dans l’enseignement et l’apprentissage, ce qui conduit à des «niveaux de stress inacceptables» à l’approche des examens.

Le potentiel de la technologie pour soutenir une plus grande diversité d’approches d’évaluation est également recommandé.

Système de points

Alors que les résultats des examens et des évaluations continueraient à fournir une base de sélection dans l’enseignement supérieur, il indique que le système de points CAO devra être revu et révisé pour refléter les changements introduits dans un cycle senior réaménagé.

En plus des matières traditionnelles, il envisage des modules d’initiation pour l’apprentissage ou d’autres domaines d’apprentissage techniques, professionnels, d’entreprise ou créatifs.

Certains d’entre eux, dit-il, pourraient être élaborés avec des organismes ou agences externes et se dérouler dans des environnements «hors site», tels que les établissements d’enseignement supérieur.

Il met également l’accent sur l’importance de «l’apprentissage pour la vie» qui pourrait être acquis grâce au travail bénévole ou communautaire, à l’éducation physique et à l’expérience de travail, ainsi qu’à un cours révisé d’éducation sexuelle qui répond aux besoins des étudiants d’aujourd’hui.

Spécialisation accrue

Le cycle supérieur devrait également soutenir une «spécialisation accrue» des étudiants qui s’orientent vers la vie adulte et sélectionnent des matières et des modules dans une combinaison adaptée à leurs intérêts.

Le rapport du Conseil national pour les programmes et la réforme est basé sur des recherches et des consultations approfondies avec les enseignants, les élèves, les parents et autres au cours des quatre dernières années.

Il envisageait d’étoffer les propositions au fil du temps, aboutissant à un nouveau cadre pour le cycle senior.

Pour réussir, le rapport indique qu’il faudra une «initiative collective» de la part de toutes les parties prenantes; une formation de haute qualité pour les enseignants; et des conseils aux élèves et aux parents pour naviguer dans les voies et programmes réaménagés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *