Boris Johnson annule son voyage en Inde au milieu de la flambée du COVID

LONDRES – Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annulé une visite en Inde pour la deuxième fois au milieu d’une flambée de coronavirus là-bas.

« Au vu de la situation actuelle des coronavirus, le Premier ministre Boris Johnson ne pourra pas se rendre en Inde la semaine prochaine », a indiqué un communiqué conjoint des gouvernements britannique et indien.

« Au lieu de cela, les Premiers ministres Modi et Johnson prendront la parole plus tard ce mois-ci pour convenir et lancer leurs plans ambitieux pour le futur partenariat entre le Royaume-Uni et l’Inde », a ajouté le communiqué. « Ils resteront en contact régulier au-delà de cela, et ont hâte de se rencontrer en personne plus tard cette année. »

Johnson avait espéré se rendre à Delhi pour discuter du commerce et d’autres questions, alors que la Grande-Bretagne cherche à renforcer sa position dans l’Indo-Pacifique après le Brexit. Mais le gouvernement local de Delhi a annoncé que la capitale serait plongée dans un verrouillage de six jours à partir de lundi soir, avec 23 500 cas de COVID signalés en 24 heures.

Le Premier ministre devait à l’origine se rendre en Inde en janvier, mais ce voyage a également été reporté en raison de l’augmentation des cas de coronavirus et d’un nouveau verrouillage imposé en Angleterre. Le voyage de remplacement avait déjà été réduit en raison de la flambée du COVID-19 en Inde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *