Finn McRedmond: Morrissey et les Simpsons ont tous deux dépassé leur date de péremption

Il y a rarement une histoire avec une symétrie aussi agréable que «Morrissey part en guerre avec les Simpsons». Tous deux étaient autrefois des institutions culturelles vénérées, tous deux ont du mal à s’accrocher à leur pertinence dépréciée. Avant de tomber en disgrâce, Les Simpsons était le grand chroniqueur de la vie de banlieue américaine. Avant sa disgrâce, Morrissey était une icône anti-établissement. Maintenant, ces deux reliques culturelles se déchirent des morceaux.

Un nouvel épisode des Simpsons met en scène un chanteur britannique xénophobe décrépit et peu attrayant dont le dernier album s’intitule « Refugees – Again? » (le meilleur bâillon d’une mauvaise sélection). « J’ai été [a vegan], jusqu’à ce que je découvre que le véganisme a été inventé par des étrangers », dit le personnage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *