La Commission annonce une poursuite contre AstraZeneca pour pénurie de vaccins

La Commission européenne a confirmé qu’elle avait entamé des poursuites judiciaires contre AstraZeneca pour ses pénuries de vaccins.

«En effet, la Commission a entamé vendredi dernier une action en justice contre la société AstraZeneca sur le [basis] des violations de l’accord d’achat anticipé », a annoncé lundi le porte-parole de la Commission Stefan De Keersmaeker.

« La raison étant en effet que les termes du contrat, ou certaines conditions du contrat, n’ont pas été respectés, et la société n’a pas été en mesure de proposer une stratégie fiable pour assurer la livraison des doses dans les délais », De Keersmaeker « Ce qui compte pour nous dans ce cas, c’est que nous voulons nous assurer qu’il y a une livraison rapide d’un nombre suffisant de doses auxquelles les citoyens européens ont droit et qui ont été promises sur la base du contrat. »

La commissaire à la santé Stella Kyriakides peu après tweeté que la « priorité de la Commission est de garantir #COVID-19[FEMININE les livraisons de vaccins ont lieu pour protéger la santé des [the EU]. C’est pourquoi @EU_Commission a décidé conjointement avec tous les États membres d’engager des poursuites judiciaires contre #AstraZeneca. Chaque dose de vaccin compte. Chaque dose de vaccin sauve des vies. « 

Le contrat d’AstraZeneca promettait de fournir 300 millions de doses à l’UE d’ici la fin du mois de juin, mais il semble désormais probable qu’il n’en fournira qu’un tiers. À la fin du mois de mars, la société avait envoyé 30 millions de doses à l’UE, et la société prévoit d’en livrer 70 millions supplémentaires d’ici la fin du mois de juin.

Plus tôt cette semaine, certains pays de l’UE avaient des réserves quant à savoir si un procès nuirait davantage à la réputation d’AstraZeneca dans le bloc ou si le procès, signalé pour la première fois par POLITICO, aiderait même l’UE à obtenir plus de doses. Cependant, tous les pays ont soutenu le procès vendredi matin, selon plusieurs diplomates.

Cet article fait partie de POLITICOService de police premium de: Pro Health Care. Qu’il s’agisse de prix des médicaments, d’EMA, de vaccins, de produits pharmaceutiques et plus encore, nos journalistes spécialisés vous tiennent au courant des sujets qui régissent l’agenda de la politique des soins de santé. E-mail [email protected] pour un essai gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *