L’UE et l’Inde relancent des négociations commerciales bloquées

L’Inde et l’UE ont annoncé samedi qu’elles reprendraient leurs négociations commerciales bloquées depuis longtemps, qui se sont effondrées en 2013 au milieu de la frustration européenne concernant l’accès au marché dans des secteurs allant de l’automobile à l’alcool.

Alors que les deux parties font face à une concurrence stratégique et commerciale accrue de la part de la Chine, les dirigeants européens et indiens ont annoncé lors d’un sommet dans la ville portugaise de Porto qu’ils prendraient une autre chance de conclure un pacte commercial. Après de longues discussions sur la question de savoir s’il était plus logique de tenter un « mini-accord » réduit, ils ont choisi de viser un accord de libre-échange à part entière.

« Nous avons convenu de reprendre les négociations pour un accord commercial équilibré, ambitieux, global et mutuellement avantageux qui répondrait aux défis actuels », ont déclaré les deux parties après le sommet, auquel la plupart des dirigeants de l’UE ont assisté en personne tandis que le Premier ministre indien Narendra Modi s’est joint à lui. lien vidéo.

« Nous sommes convenus qu’afin de créer la dynamique positive requise pour les négociations, il est impératif de trouver des solutions aux problèmes d’accès aux marchés de longue date », ont déclaré les dirigeants dans une déclaration commune, faisant apparemment référence à certains des plus grands bogues d’Europe, comme 125 pour cent des tarifs automobiles.

Le communiqué indiquait également que Bruxelles et New Delhi travailleraient séparément vers un accord sur la protection des investissements et un accord sur la sauvegarde des étiquettes des produits gastronomiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *