Le débat sur la suspension automatique des permis de conduire en Europe : quelle réalité ?

AccueilActualitésLe débat sur la suspension automatique des permis de conduire en Europe...

Le débat sur la suspension automatique des permis de conduire en Europe : quelle réalité ?

Sommaire

Face aux rumeurs circulant sur une possible suspension automatique des permis de conduire tous les 15 ans pour tous les citoyens européens, il est important de faire le point sur les faits et les différentes propositions. Voici un résumé des principales idées :

Mesures proposées au niveau européen

Selon Florian Philippot, l’Union Européenne préparerait de nouvelles règles concernant les permis de conduire. Parmi elles, une “suspension automatique” du permis tous les 15 ans pour tout le monde, qui devrait être revalidée. Il ajoute également que cette durée serait réduite pour les conducteurs âgés.

Nouveauté ou prolongement d’une politique existante ?

Cependant, il est important de souligner que les licences à vie ont déjà été supprimées depuis plus de dix ans dans certains pays de l’UE. Par exemple, en France, la durée de validité des permis de conduire est désormais limitée à quinze ans pour les catégories A et B.

Objectifs visés par ces mesures

L’objectif principal derrière ces propositions est la réduction des décès dus aux accidents de la route. Le texte amendé propose notamment :

  • Des règles spécifiques pour les conducteurs novices dans toute l’UE, comme une tolérance réduite pour l’alcool à 0,2 grammes par litre de sang, déjà en vigueur en France.
  • La mise en place d’examens médicaux obligatoires pour tous les renouvellements de permis, qu’ils concernent les conducteurs débutants ou les plus âgés.

Le but recherché est une diminution de moitié du nombre de morts sur les routes et l’atteinte de la « Vision Zéro » de l’UE, qui vise à ne plus avoir ni morts ni blessés graves sur les routes d’ici 2050.

Quelle forme pourront prendre ces contrôles ?

Pour l’instant, il reste encore des incertitudes quant à la manière dont ces examens médicaux pourraient être organisés. Florian Philippot évoque notamment la possibilité d’une durée réduite pour les conducteurs âgés, avec des échéances progressives :

  • Sept ans pour les détenteurs de permis ayant atteint l’âge de 60 ans
  • Cinq ans pour ceux âgés de 70 ans et plus
  • Deux ans pour ceux âgés de 80 ans et plus

Cependant, cette proposition n’a pas encore été confirmée au niveau européen.

Que retenir de ce débat ?

En somme, il apparaît que les affirmations de Florian Philippot sont quelque peu exagérées et trompeuses, notamment lorsqu’il évoque une suspension automatique des permis de conduire et l’abolition des licences à vie. En revanche, la mise en place d’examens médicaux obligatoires pour tous les renouvellements de permis est une proposition concrète qui pourrait contribuer à améliorer la sécurité routière et prévenir les accidents.

Il convient donc de rester prudent quant aux rumeurs circulant sur l’éventuelle suspension automatique des permis de conduire en Europe. Si certaines mesures sont bien envisagées par l’UE pour améliorer la sûreté sur les routes, il n’est pas encore prouvé que ces dispositions concerneront tous les conducteurs et entraîneront une suspension automatique des permis tous les 15 ans.

Michel Labise
Depuis plusieurs années, la roue a facilité le voyage et le transport. Les Nouvelles technologies de l'information ont aussi amélioré la diffusion des informations "News" pour mieux nous alerter et ou nous instruire. Les évolutions technologiques dans les domaines du l'information, la santé ne seraient rien sans l'apport de la technologie.
- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img
error: Content is protected !!