En 2023, les dépenses IT mondiales dépasseront pour la première fois les 4 600 milliards de dollars

AccueilBusinessEn 2023, les dépenses IT mondiales dépasseront pour la première fois les...

En 2023, les dépenses IT mondiales dépasseront pour la première fois les 4 600 milliards de dollars

2023, année record en prévision pour les dépenses IT Mondiales, qui pour la première fois, iront au dela de 4.600 Milliards de dollards USA.

En 2023, les dépenses IT mondiales dépasseront pour la première fois les 4 600 milliards de dollars. La taille du marché des services informatiques devrait croître de 5.1 % l’année prochaine, annonce le cabinet d’études de marché Gartner.

Les entreprises poursuivent en effet leurs initiatives commerciales numériques malgré l’environnement économique actuel, a déclaré John-David Lovelock, vice-président analyste chez Gartner, dans un communiqué.

Cette annonce de Gartner intervient alors que le Fonds Monétaire International (FMI) a récemment alerté sur le risque d’une récession mondiale en 2023.

Cela signifierait-il donc que les dépenses informatiques des entreprises sont à l’épreuve de la récession ? En tout cas, une chose est sûre : les dirigeants et propriétaires d’entreprises comptent bien augmenter leurs dépenses consacrées aux initiatives de digitalisation de leur activité en 2023 quoi qu’il arrive.

En 2023, les dépenses IT mondiales dépasseront pour la première fois les 4 600 milliards de dollars. Les détails, dans la suite de notre article !

Les dépenses technologiques mondiales en hausse pour 2023

Le 19 octobre dernier, l’entreprise américaine de conseil et de recherche dans le domaine des techniques avancées Gartner déclare que « les dépenses informatiques mondiales devraient atteindre 4 600 milliards de dollars en 2023, soit une augmentation de 5,1 % par rapport à 2022 ».

Pour la FMI, la récession a déjà frappé certaines économies. Et elle va persister en 2023 et concernera tous les pays du monde, y compris les pays développés. Pour le cas de la France, le FMI estime que la croissance économique du pays ne devrait être que de 0,7% seulement (contre une prévision officielle du gouvernement à 1%) en 2023.

Toutefois, même si la récession économique guette un bon nombre de pays impactés par l’inflation, les entreprises, eux, semblent bien décider à poursuivre leur initiative de digitalisation de leur activité en augmentant les dépenses consacrées à l’achat de matériels et logiciels informatiques.

Cela étant dit, les turbulences économiques qui s’annoncent ne seront pas sans conséquence, explique Gartner. Seulement, au lieu de dissuader les dirigeants d’entreprise à augmenter leurs dépenses IT, ces turbulences vont simplement modifier le type d’investissements technologiques à déployer en priorité. On apprend notamment que les dépenses en appareils technologiques vont baisser de 0,6 % en 2023. Mais dans l’ensemble, l’année 2023 va être une année record pour le secteur technologique en matière d’investissement.

Des prévisions très optimistes, mais tout de même revues à la baisse

Les prévisions de Gartner publiées il y a quelques semaines qui annoncent une augmentation de 5,1 % des dépenses informatiques mondiales en 2023 sont en fait inférieures aux prévisions précédentes. En effet, au mois de juillet, Gartner prévoyait que les dépenses informatiques mondiales totales en 2023 augmenteraient de 6,1% pour atteindre 4 800 milliards de dollars, par rapport à son estimation des dépenses de 2022 à 4 530 milliards de dollars. Finalement, pour plusieurs raisons, dont notamment l’inflation qui réduit le pouvoir d’achat des consommateurs dans le monde entier, les dépenses IT en 2023 sont prévues à 4 600 milliards de dollars dans le monde.

Pour trouver ces chiffres, Gartner a mené une enquête auprès de plus de 200 directeurs financiers dans le monde. D’après les détails dévoilés, 69 % d’entre eux prévoient d’augmenter leurs dépenses en technologies numériques en 2023, ce qui, selon le cabinet d’étude, serait une décision surprenante, voire en contradiction directe avec la sagesse conventionnelle. Normalement, les dépenses informatiques devraient chuter en cas de ralentissement économique, s’exprime Gartner. Or, sur les cinq marchés mis en évidence par Gartner, un seul devrait se contracter en 2023, celui des appareils.

Les entreprises moins enclines à signer des contrats à long terme

Une augmentation de 5,1 % des dépenses IT, c’est plus qu’une bonne nouvelle pour les fournisseurs de services et matériels informatiques, surtout qu’une récession l’année prochaine est prévue. Néanmoins, pour 2023, ils devront quand même se préparer à des changements du marché loin d’être réjouissants.

Gartner a notamment indiqué dans son rapport que face à des perspectives économiques de plus en plus sombres et incertaines, la grande majorité des Directeurs des Systèmes d’Information (DSI) ne signeront plus que des contrats plus courts, jugeant les contrats à long terme comme trop risqués.

Ainsi, au lieu de se mettre d’accord sur des projets IT qui pourraient durer trois ans avec leurs fournisseurs et prestataires IT, les entreprises préfèrent en ce moment morceler les projets IT en de plus petits projets de huit mois maximum, explique Gartner.

Cette situation est loin d’être confortable pour les fournisseurs IT. Malheureusement, il leur faudra attendre que la croissance reprenne et aussi que les prix des logiciels, services et matériels informatiques se stabilisent avant de voir les entreprises plus motivées à signer de plus grands contrats, a-t-il ajouté.

Autre point important à noter, à cause de l’incertitude économique qui reine en ce moment et l’année prochaine, le nombre de nouveaux contrats à proprement parlé risquent aussi de baisser. L’optimisation sera le mot d’ordre, dans le sens où les entreprises se contenteront de réaliser des investissements visant à optimiser les investissements informatiques antérieurs. Ainsi, très peu d’entreprises seront prêtes à se lancer dans des investissements totalement nouveaux en 2023.

Enfin, vu le contexte actuel et futur, les entreprises ne pourront être présentes sur tous les fronts. Avec leur budget IT déjà fortement limité, la priorité sera accordée uniquement aux technologies telles que l’expérience client, la cybersécurité et l’informatique décisionnelle/l’analyse de données.

L’évolution des dépenses technologiques mondiales en 2023

  • Les dépenses appareils IT vont baisser de 0,6 % en 2023 par rapport 2022

Au niveau mondial, les dépenses en appareils IT devraient passer de 740,0 milliards de dollars à 735,4 milliards de dollars en 2023, soit une baisse assez légère de 0.6% donc. Cette baisse est due à l’inflation qui fait baisser le pouvoir d’achat des consommateurs, mais également à d’autres facteurs comme la pénurie de production de PC en Chine depuis cette année.

  • Les dépenses en services IT devraient croître de 2,4 % en 2023

Au niveau mondial, les dépenses en services de communication devraient passer de 1 258 milliards de dollars américains en 2022 à 1 357 milliards de dollars américains. Pourtant en juillet, Gartner a estimé l’augmentation des dépenses en services de communication en 2023 à 2,8% pour atteindre 1 510 milliards de dollars. Les premières estimations ont donc été revues à la baisse.

  • Les dépenses en systèmes de centres de données vont croître de 3,4 %

Gartner prévoit que les dépenses mondiales en systèmes de centres de données devraient passer de 209,2 milliards de dollars en 2022 à 216,3 milliards de dollars en 2023. Cette nouvelle estimation de 3,4% de la croissance en 2023 par rapport à 2022 est également en baisse par rapport à l’estimation de juillet de Gartner de 4,4%. Cette croissance des dépenses en systèmes de centres de données s’explique par le fait que les entreprises se tournent davantage vers les dépenses dans le cloud.

  • Les dépenses en services informatiques vont croître de 7,9 %

Au niveau mondial, les dépenses en services informatiques devraient atteindre 1 360 milliards de dollars américains en 2023, soit une croissance de 7,9% (1 260 milliards de dollars américains en 2022). Cela fait des services informatiques le deuxième poste de dépenses informatiques le plus important après les services IT.

  • Les dépenses en logiciels vont croître de 11,3 %

Gartner prévoit que les dépenses mondiales en logiciels en 2023 atteindront 879,63 milliards de dollars, ce qui représenterait une augmentation de 11,3 % par rapport aux 730,39 milliards de dollars estimés qui seront dépensés en logiciels en 2022.

Le logiciel a été et sera toujours un moteur de croissance constant pour l’informatique. Les dépenses en logiciels en 2022 ont augmenté de 8,0 % par rapport à 2021, tandis qu’en 2021, elles ont augmenté de 14,8 % par rapport à 2020.

Gartner a déclaré que l’augmentation des dépenses en logiciels reflète en grande partie un déplacement des dépenses informatiques des centres de données vers le Cloud.

Auteur Antonio Rodriguez Mota Editeur et Directeur de Clever Technologies

 

Michel Labise
Depuis plusieurs années, la roue a facilité le voyage et le transport. Les Nouvelles technologies de l'information ont aussi amélioré la diffusion des informations "News" pour mieux nous alerter et ou nous instruire. Les évolutions technologiques dans les domaines du l'information, la santé ne seraient rien sans l'apport de la technologie.
- Advertisement -spot_img
Actualités
- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Content is protected !!